Ryzom
Trafiquants des Ombres

De EncyclopAtys

en:Shadow_Runners
fr:Trafiquants des Ombres
Tribus d'Atys
Une tête de Tryker mâle, cachée dans le feuillage de la jungle.

Les Trafiquants des Ombres
Shadowrunnerscamp.jpg
Continent Pays Malade
Région Bosquet Vierge
Race(s) Trykers mâles
Faction Kamis
Ba'Roley Hathy, Chef de trribu
Notables voir Membres de la Tribu
Amis Fédération Trykère
Ennemis parfois les Matis

Les Trafiquants des Ombres sont une tribu de Trykers qui vit du commerce. Ils accueillent la plupart des homins dans leur camp, sauf parfois les Matis, à cause du fait que ces derniers, les Amazones Matis, pour être précis, les ont esclavagisés. Maintenant, ces deux tribus partagent pacifiquement la région.

Depuis qu'ils ont échappé à leur esclavage, les Trafiquants des Ombres se sont de nouveau alliés avec la Fédération Trykère et suivent toujours les Kamis.

Campement

Le campement des Trafiquants des Ombres se situe au nord-est du Bosquet Vierge, à proximité du Vide. Se destinant à l'habitation et au commerce, il ne comporte aucune infrastructure militaire mais abrite un entrepôt, un enclot et de nombreuses tentes Tryker.

Armoiries

Une tête de Tryker mâle, cachée dans le feuillage de la jungle.

Membres de la Tribu

La tribu des Trafiquants des Ombres se compose exclusivement de mâles Trykers de sève.

Aux postes stratégiques de leur campement se trouvent :

  • Ba'Roley Hathy, Chef des Trafiquants des Ombres
  • Be'Reier Ganan, Officier Tribal des avant-postes
  • Ba'Caunin Diksan, Hôte d'accueil
  • Be'Lauppy Gedden, Fournisseur des Frontières
  • Be'Yle Brermen, Contremaître
  • Ambassadeur Kami
  • Be'Nan Jichy, Chasseur parcourant la région
  • Be'Nan Hathy, Prospecteur posté au sud du campement

Un Tryker et un Zoraï sont connus pour être affiliés à la Tribu :

  • Ba'Laury Garmer, Éclaireur
  • Sai-Ju Zhuangi, Compagnon artisan

Un autre membre de la Tribu est connu :

  • Eppie Mac'cauppy : banni par la tribu en 2583 pour avoir commis divers larcins

Uniforme et équipement

Les Trafiquants des Ombres sont blonds.

Ils arborent une armure Tashok ou Lor-Tashok, ou une tenue Tissan, Lor-Tissan ou Ry-Tissan turquoise au niveau du pantalon et du gilet et beige au niveau des manches, des gants et des bottes.

Ils maîtrisent les armes leur permettant d'esquiver au mieux les attaques de leurs adversaires : la dague Lor-Fyler, la pique Lor-Jak et la lance Lor-Pyker qu'ils associent à la rondache Lor-Stilten ou au bouclier Lor-Parper. Ils peuvent également utiliser le pistolet-arbalète Fletcher, le fusil Lor-Boomer, la masse Lor-Tumbler et le bâton Lor-Brok.

Relations

La tribu est méfiante envers les Matis, en raison de leur passé d'esclaves des Amazones Matis. A leurs yeux, les Matis sont encore favorables à l'esclavage.

Les Trafiquants des Ombres ont renoué des liens étroits avec la Fédération d'Aeden Aqueous après leur évasion. Ils considèrent les Trykers comme leurs amis et leurs partenaires commerciaux.

La tribu n'entretient aucune relation spécifique avec les Fyros.

Bien que, par le passé, la Théocratie ait autorisé les Amazones Matis à poursuivre leurs terribles pratiques esclavagistes, les Trafiquants des Ombre ont su pardonner aux Zoraïs et tâchent de bâtir avec eux des relations commerciales florissantes.

Tant que la tribu respecte la nature, les Kamis ne s'occupent pas de ses affaires et ferment les yeux sur les homins peu recommandables avec lesquels elle traite.

Les Trafiquants des Ombres se méfient de la Karavan, en raison de ses liens avec le peuple Matis. Cela ne les empêche pas de commercer avec nombre de Suivants de la Karavan.

Histoire

Les Trykers de cette région étaient autrefois les esclaves de la tribu des Amazones Matis, installée dans le Bosquet Vierge sous l'autorité du grand masque Fung-Tun. Ils avaient notamment pour tâches d'affuter les armes de leurs maîtresses et de dresser leurs montures.

Ce fut lors d'une incursion des Maîtres de la Goo que les esclaves, profitant des broussailles de la jungle, parvinrent à s'échapper avec des armes et des montures.

Ils entreprirent alors de fonder une tribu commerçante dont la réputation ne cessa de croître auprès des différentes factions du Pays Malade. Les conflits permanents qui opposaient ces dernières, constitua dès lors, le fond de commerce de la tribu, qui n'eut de cesse de les attiser et d'en tirer profit.

Développant un talent particulier pour l'esquive, ces Trafiquants échappèrent à leurs anciennes maîtresses en apprenant à se fondre dans leur environnement et à se déplacer dans l'ombre, sans être détectés.

En pleine guerre avec les Maîtres de la Goo, les Amazones ne purent consacrer davantage de temps à la capture de leurs anciens esclaves et durent accepter les prix élevés qu'ils exigeaient pour leur fournir des armes. Reconnaissant envers les Maîtres de la Goo pour leur avoir fourni l'occasion de s'évader, les Trafiquants des Ombres acceptèrent de leur accorder des tarifs beaucoup plus intéressants.

Au fil des années, les dappers n'ayant pas d'odeur, les Trafiquants des Ombres approvisionnèrent en armes et objets divers les tribus des alentours, sans distinction d'allégeance. Devenus incontournables sur le marché parallèle du Pays Malade, ils eurent moins à craindre leurs anciennes maîtresses qui avaient désormais trop besoin d'eux et manquaient de temps pour chercher à les capturer entre deux contrats de mercenariat.

Lorsque la Théocratie ratifia la Déclaration des Droits de l'Homin, les Trafiquants des Ombres furent légalement protégés de la menace esclavagiste sur le sol Zoraï. Cependant ils demeurèrent méfiants, fuyant au moindre signe de danger pour se dissimuler dans les fourrés de la jungle.

Chronologie

  • 2504 - Le Grand Masque Fung-Tun facilite l'installation des Amazones Matis dans le Bosquet Vierge en légiférant pour leur permettre de poursuivre leurs pratiques esclavagistes. Les Amazones, engagées comme mercenaires par la Théocratie pour lutter contre les Maîtres de la Goo, utilisent leurs esclaves Trykers mâles pour affuter leurs armes et dresser leurs montures.
  • 2505 - Lors d'un raid des Maîtres de la Goo sur le camp de la tribu des Amazones, leurs esclaves s'enfuient en emportant des armes et des mektoubs et se dissimulent dans les broussailles de la Jungle. Ils fondent leur propre tribu de Trafiquants. Ils demeurent reconnaissant envers les Maîtres de la Goo pour leur avoir donner l'occasion de s'évader.
  • 2506 - Les Amazones sont parvenu à repousser les Maîtres de la Goo hors du Bosquet Vierge. Leur accord avec la Théocratie prend fin mais elles conservent le contrôle du Bosquet Vierge. Elles tolèrent la présence des Trafiquants des Ombres car elles ont trop besoin d'eux pour les fournir en armes.
  • 2518 - La Théocratie ratifie la Déclaration des Droits de l'Homin. L'esclavage est proscrit en jungle et les droits des Trafiquants des Ombres sont protégés par les autorités dynastiques.


Chroniques

Les trafiquants de l’ombre, questionnaire soumis à des trafiquants,vers 2525.


Last version 2018-09-14