Soirée de la Lore

De EncyclopAtys

Rubber-Stamp-Lore choix Vert.png
de:Lore-Nacht
en:Lore Night
es:Noche de la Lore
fr:Soirée de la Lore
ru:Ночь преданий
 
UnderConstruction.png
Traduction à revoir !
Ne blâmez pas les contributeurs, mais venez les aider 😎
Texte de référence (original utilisé comme référence) :
Notes :

Grands Essaims et Réfugiés

Compte-rendu de la soirée Lore[1] du 06/04/2021 animée par Namcha.




Thème principal : 
Les Essaims et les Réfugiés




Contexte

Pendant trois siècles, les homins ont vécu sur un ensemble de régions beaucoup plus vaste qu’à l’heure actuelle. On appelle ces régions les « Anciennes Terres ».
Les Anciennes Terres sont immenses, bien plus vastes que les Nouvelles Terres, mais on y trouve aussi quatre grandes zones où prédomine le désert, la forêt, les lacs (la mer) ou la jungle. On y trouve en outre des choses qui n'existent pas sur les Nouvelles Terres, comme des fleuves, de grandes dunes de sciure et une chaîne de montagnes séparant Trykoth de Zoran.

    En 2481, survient le « Grand Essaim » : des kitins en nombre sortent des profondeurs dans le territoire des Fyros, probablement suite à une exploration trop poussée de ces derniers. Les Fyros se défendent, mais la vague kitin est immense. La vague se déplace vers l'est, envahit le territoire matis, puis le territoire tryker, et enfin le territoire zoraï. La surprise est totale et les civilisations homines sont balayées. La Karavan se jette dans la bataille, mais subit des pertes importantes. Les homins ont vu des karavaniers mourir à cette occasion. D'apparence, pour les homins, les Kamis n’interviennent pas ou très tardivement.

    Elias Tryton, que la Karavan considère comme un traître à Jena, s’adresse à quelques homins, dont le Fyros Oflovak, pour leur signaler la présence d’Arcs-en-ciel.
Ces Arcs-en-ciel amènent les homins dans une zone des Primes Racines que les homins ont depuis dénommée « Sanctuaire » car les kitins n'ont jamais pu l'atteindre.
De nombreux homins demeurent, malgré tout, sur les Anciennes Terres, dont ceux qui vont, plus tard, former les Maraudeurs.
Les homins se réfugient pendant deux ans dans le Sanctuaire. Yasson, le roi Matis, un des derniers dirigeants vivants, rejoint régulièrement la surface via un petit passage pour communiquer avec la Karavan. Mais, surtout, il règne dans le Sanctuaire, un esprit d'entraide jusqu'alors inconnu des homins. Le séjour forcé est propice à un grand mélange des cultures, jamais vu auparavant. L’esprit homin a vraiment avancé à ce moment là.
Pendant ce temps, les Kamis et la Karavan repoussent les kitins vers les profondeurs. Et quand la surface est nettoyée, la Karavan donne le signal pour la remontée et condamne l'entrée du Sanctuaire.
Quand les homins arrivent sur les Nouvelles Terres en 2483, ils n’y trouvent aucun kitin.

    Oflovak, conscient que certains homins n’ont pu atteindre les Arcs-en-ciel, décide de repartir vers les Anciennes Terres pendant que tous les peuples homins s’emploient à reconstruire leurs civilisations. Il effectue à pied un voyage d'environ 2000 kilomètres à vol d’oiseau, en s’aidant des étoiles pour trouver le chemin. Il lui faut environ deux ans pour arriver à destination, en 2485. Il balise la route et ainsi des homins qui n’avaient pu profiter des Arcs-en-ciel vont commencer à parvenir dans les Nouvelles Terres en 2487.

    L’histoire vécue par les personnages joueurs commence en 2525.

Discussion : Qui est mon personnage ?

Dans la conception du jeu, l’idée de base est que les joueurs incarnent des réfugiés qui viennent des Anciennes Terres, par la route d'Oflovak .
Mais, à l’heure actuelle, beaucoup d’années ont passé depuis le Grand Essaim et même le deuxième Essaim. On peut légitimement se demander qu'est-ce qui alimente encore le flux de réfugiés. On peut alors proposer d’autres explications sur les origines des personnages des joueurs.
Il est par exemple tout à fait crédible de dire qu'un personnage est né dans une des villes du continent.
    La période passée sur Silan peut alors être vue comme le temps d'un rite d'apprentissage proposé par les Rangers aux jeunes homins. Dans ce rite, on commence comme réfugié, de manière symbolique. Cependant ce n'est pas un passage obligé pour chaque homin. Et comme Chiang devrait avoir compris que les kitins sont revenus dans la Jungle, depuis le temps qu'on le lui dit, on peut penser que le rusé fait semblant.
    Il est toujours possible de s’imaginer venir d'une autre région de l'Écorce que les Nouvelles Terres, mais ce ne devrait plus être la norme.
Un joueur renommé pourrait dire, par exemple, qu'il est un maraudeur des Anciennes Terres, ce qui expliquerait ses caractéristiques avancées.

    Souvent, à son retour sur l'Écorce, l'homin justifie son absence par un long voyage dans les Primes Racines ou les Anciennes Terres ; mais en fait, elle devrait plutôt être vue comme un rêve, comme si l'homin en question avait été en « pause de résurrection ». La pause de résurrection d'un homin correspondrait alors à sa mise en file d'attente par les Puissances. Mais l'homin ne s'en rendrait pas compte. Il aurait l’impression de voyager.

Discussion sur la planète Atys

Les Anciennes Terres et les Nouvelles Terres ne représentent à elles deux qu’une toute petite partie de la planète.
    Il doit y avoir des zones de géographie très différentes. La vue artistique de la planète est trompeuse. Les zones septentrionales de la planète, par exemple, sont plutôt peu végétalisées, recouvertes de toundra ou même de marécages. Il y a aussi des zones dans la pénombre, faute d'astre suffisament brillant.

    Les grandes plaines brunes, qu'on devine au pied des falaises délimitant certaines régions, correspondent à une écorce lisse et compacte. Il n’y pousse pas de plante sauf de petites graminées, des mousses et des champignons.

    Le ciel d’Atys n’est, malheureusement, pas du tout cohérent. On ne peut donc pas vraiment s’en inspirer.
Par contre, l'astre pulsant est, lui, cohérent. Le fait qu’il soit fixe dans le ciel n'est pas le fait du hasard, ni d'une erreur. Les témoignages en provenance des Anciennes Terres disent que, là bas, l'astre pulsant est au zénith.

Discussion sur les kitins

Lors du Second Essaim, les kitins n’ont pas disparu de leur propre chef ; leur faire évacuer les Nouvelles Terres a été l’occasion d’une longue suite d’événements, telle la collecte de termites pour boucher les monticules desquels ils sortaient. Mais, même si l'histoire ne dit pas en quelles circonstances, la grande vague a, quant à elle bel, et bien reculé.
Il faut noter que ce sont des kitins blancs des profondeurs qui occupèrent le terrain lorsque survint le Second Essaim. À ce propos, il serait intéressant d'enquêter sur le comportement de ces kitins blancs à l'issue du Second Essaim et sur leur éventuelle agressivité par rapport aux autres kitins.

    Les invasions actuelles semblent moins importantes que les précédentes mais il est difficile de savoir si, en l’absence de réaction des homins, elles ne deviendront pas plus importantes. Peut être ces incursions limitées ne sont-elles menées que pour tester les réactions des homins.

    Il est très probable qu’il reste des kitins sur les Anciennes terres, ce qui est, peut-être, à l’origine du nomadisme des Maraudeurs. Il est difficile de savoir si les kitins actuels sont des kitins blancs ou non. Des rumeurs colportées par les Maraudeurs laissent entendre que les kitins des Anciennes Terres sont bien plus imposants que ceux des Nouvelles Terres. Mais c'est peut être pure vantardise.



一━══ ⧼⧽ ══━一





[en:Lore Night]] |RUs= 1