Histoire des Illuminés et des Chlorogoos

De EncyclopAtys

Rubber-Stamp-Lore choix Vert.png
de:Geschichte der Erleuchteten des Goo und der Chlorogoos en:History of the Goo Heads  and the Chlorogoos es:Historia de los Cabezas de Goo y los Clorogoos fr:Histoire des Illuminés et des Chlorogoos ru:История Безумцы Гуу и Хлорогуу
 
UnderConstruction.png
Traduction à revoir !
Ne blâmez pas les contributeurs, mais venez les aider 😎
Texte de référence (original utilisé comme référence) :
Notes :

Histoire

    Dans la Jungle des Nouvelles Terres, à l'époque de la fondation des Cités de l'Intuition, un groupe d'Initiés zoraïs corrompus désobéit aux Kamis et utilisa la Goo à des fins criminelles, notamment pour perpétrer des assassinats. Lors d'une expédition à proximité de la Goo, ils furent approchés par un Kami. S'attendant à subir son courroux, ils furent surpris d'apprendre qu'il s'agissait d'un Kami Contaminé/Déchu, ayant perdu son lien avec le Kami Suprême (désigné sous le nom de Jena, à l'époque) après avoir été contaminé par la Goo. Le Kami Déchu les avait choisis pour être ses Disciples. Les Zoraïs se contaminèrent volontairement pour lui prouver leur dévotion et fondèrent la secte des Illuminés.

    L'apparition d'un Kami Contaminé/Déchu au Pays Malade au cours de l'année de Jena 2492 provoqua l'apparition d'une nouvelle secte considérée comme particulièrement dangereuse par la Théocratie. Les membres de cette secte s'établirent au nord ouest de Zora, à proximité de la Goo.
Tombés sous la coupe du Kami Contaminé/Déchu, ils se virent enseigner une nouvelle voie de l'Illumination passant par la contamination. Les informations rapportées au sujet des membres de la secte démontrent qu'ils ne se contentèrent pas de se contaminer eux-même mais qu'ils nourrirent dès cette époque le dessein de contaminer les plantes, les animaux et les homins pour partager avec eux ce qu'ils considéraient comme un Don. Ils développèrent des drogues leur permettant de ne pas souffrir des douleurs accompagnant la contamination.
Le Kami Contaminé/Déchu disparut aussi mystérieusement qu'il s'était manifesté (Disparition liée à l'histoire de l'Avant-poste Diplomatique du Croisement du Démon)
Leur longévité se trouvant grandement réduite par leur propre contamination, les Illuminés renouvelèrent leurs effectifs en contaminant d'autres homins afin qu'ils rejoignent leurs rangs et perpétuent leur œuvre impie. Si la secte était à l'origine constituée de Zoraïs, elle compta rapidement des Matis, des Trykers et des Fyros, contaminés au hasard de leurs rencontres avec des voyageurs. La région dans laquelle ils sévissaient fut nommée par la Théocratie le Nœud de la Démence en référence à la folie autodestructrice menant cette secte à propager le Fléau.

    L'année de Jena 2519 connut une avancée fulgurante de la Goo au Pays Malade. Les Illuminés n'étaient pas étrangers à ce mal mais les Autorités Dynastiques connaissaient encore peu les stratégies employées par la secte et ne purent pas les contrer efficacement. C'est un incendie qui finit par venir à bout de la propagation de la Goo en 2520, réduisant à néant les efforts des Illuminés pour contaminer le Pays Malade.

    Une trentaine d'années après la constitution de la secte, les Illuminés s'intéressèrent aux Primes Racines. Pour ce faire, ils formèrent un corps d'élite constitué de trykers contaminés : les Chlorogoos. Leur camp avancé fut bâti dans la région de la Porte de l'Obscurité, sur la Route des Ombres. La contamination de certaines plantes locales leur permit d'élaborer une drogue particulièrement puissante.
    Les Chlorogoos firent une découverte décisive en 2533 lorsqu'ils explorèrent un segment de la route de l'Exode [1] en un point sécurisé par les Rangers d'Atys : Silan. Aussitôt, les Illuminés passèrent à l'offensive et parvinrent à propager la Goo sur une partie de la zone. Les Rangers les considérèrent dès lors comme une menace et purent contenir leurs méfaits dans une certaine mesure mais les Illuminés et les Chlorogoos persistèrent dans leurs efforts pour corrompre la région de Silan. Leurs agissements leur conférant une notoriété nouvelle, la Karavan commença à s'intéresser à eux et décida d'envoyer des agents auprès de leurs dirigeants sur les Nouvelles Terres pour tenter de comprendre leurs motivations.

    Les nouvelles ambitions des Illuminés demandaient des moyens plus important si bien que la secte lança une nouvelle campagne de recrutement au Pays Malade en 2536 sous le nom d'emprunt des Vrais Fils de Jena. Ils utilisèrent les ressources de la Karavan pour tenter de séduire les Kamistes Jenaïstes devenus minoritaires au Pays Malade. Certains Initiés Zoraï se laissèrent berner par leur discours mais tous ceux qui furent percés à jour par les autorités dynastiques furent arrêtés sur le champ. Le cas le plus illustre fut le Conservateur de Jen-Laï, Nuo Tun, qui décéda dans les geôles de Zora. Le Sage Supplice tenta d'effectuer des exorcismes sur deux autres membres des Vrais Fils de Jena (Mang Bei-Fao et Gao Ni-Cheng) ce qui entraîna leur décès. Le recrutement des Vrais Fils de Jena fut finalement enrayé mais ces arrestations et ces morts successives furent perçus par les Kamistes Jenaïstes de la Théocratie comme des persécutions à leur encontre et entamèrent leurs relations avec le Conseil des Sages. Une nouvelle Conservatrice de Jen-Laï fut choisie parmi les familles les plus fidèles au Grand Masque Mabreka-Cho : (Lingi-Chon Vao, fille du Chef des gardes de Zora, Shuai-Chon Vao).

    Les Illuminés furent contactés par les Zoraïs en 2544 suite à l'aggravation de l'état du Sage Supplice, contaminé par la Goo. Sous la contrainte, la Cheffe des Illuminés, Gicha Cirinia, remit aux Initiés Zoraïs une drogue qui permit d'apaiser pendant un temps les souffrances du Sage.

Chronologie




  1. aussi appelée Route d'Oflovak.