Ryzom
Guilde:Légions Fyros

De EncyclopAtys


de:Gilde:Légions Fyros
en:Guild:Légions Fyros
es:Gremio:Légions Fyros
fr:Guilde:Légions Fyros
ru:Гильда:Légions Fyros
 
UnderConstruction.png
Traduction à revoir !
Ne blâmez pas les contributeurs, mais venez les aider 😎
Texte de référence (original utilisé comme référence) :
Notes :
Bannière




Ambre de guilde
Legions fyros guild-icon.png
Légions Fyros
Leader Naveruss Kynigrips et Azazor Eridlo Mirihus
Hall Thesos
Nation Empire Fyros
Faction Kami et neutres


Les Liens

Le site
Le forum

La Guilde

En bref

Les Légions Fyros sont une guilde pro-Fyros, ayant juré de se vouer à la défense du Désert Ardent et de l'Empire Fyros. Par conséquent c'est avant tout une guilde Fyros. Toutefois, les Légions ont accueilli et accueillent encore des Trykers dans leur Légion Etrangère et pourraient, dans des cas exceptionnels, accueillir des Zoraïs.

Historique et Buts

Le premier chef de Guerre des Légions Fyros, Ufo

Les Légions Fyros sont une force paramilitaire dont l'objectif est de protéger le territoire Fyros des invasions, qu'elles soient kitines ou homines. Cela inclus aussi les autres races,les Maraudeurs et les fanatiques religieux. Notre activité est entièrement tournée vers l’empire Fyros, dont nous protégeons les valeurs et les Piliers Fondateurs. Nous n’avons aucun but de conquête ou d’expansion.

L'existence de Trykers dans les Légions Fyros provient de l'époque de la "guerre de l'Eau" entre les Matis et les Fyros. A cette époque, des trykers ont été rapatriés en terre Fyros suite à la débâcle qui s'en est suivie et ils y sont restés ... Les kitins ayant décimé tous ceux avec qui ils étaient lorsqu'ils ont été évacués dans les Primes avec les Fyros, ces Trykers ont choisi de s'établir dans le désert. Les Légions Fyros ont accepté ces combattants sans peur et sans patrie parmi eux, les liens qui avaient été créés étaient plus forts que leurs origines respectives.

Les Légions ont une forte amitié envers le peuple Tryker et n'hésitent pas à soutenir leurs alliés, même en-dehors du désert si nécessaire.

Les Légions ont accueilli à maintes reprises des exilés ou des homins en désaccord avec les idéologies de leur peuple - en particulier en ce qui concerne la Karavan. Mais tous sont des braves au service de l'Empire, prêts à défendre leur Patrie contre les dangers extérieurs.

Allégeance

Les Légions Fyros sont fidèles à l'Empire Fyros et défendent ses institutions. Certains Légionnaires pratiquent un Kamisme modéré, mais cela n'est pas une obligation au sein des Légions, qui doivent être considérées comme pro-Fyros avant tout.

Les Légionnaires

Les Légions Fyros furent l'une des premières Guildes créées sur l'Ecorce. Du temps de sa gloire, elles comptaient une soixantaine de membres actifs, répartis entre la Légion I et la Légion II.

A l'heure actuelle, les Légions sont en reformation. L'effectif actuel est donc réduit.

Organisation

Ancienne Organisation

La première organisation. La deuxième organisation.

Organisation actuelle

Les légions fyros se voient, en plus d'une guilde tournée vers la défense de l'empire et de ses valeurs, comme une école de formation de fyros libres et patriotes. On rentre dans les légions en étant rien ou pas grand chose. Mais à force d'efforts, on grimpe les échelons pour devenir de véritables patriotes à même de servir le sharük. La force mène à la gloire, c'est tout le sens de la devise du légionnaire: cal i selak, force et gloire.

Les künos

Les légions fyros actuelles possèdent 2 chefs : l’un tourné vers l’intérieur de l’empire, l’autre vers l’extérieur.

Le deokünos est le chef des légions pour tout ce qui concerne les affaires extérieures. Sont inclus la diplomatie avec les autres nations/faction/guildes étrangères, les actions secrètes à l’extérieur (raid punitif, etc), la participation aux évènements des autres nations, la collecte d’informations (par infiltration, dialogue etc) Dans l’idéale, le deokünos est ambassadeur.

deokünos actuel: Naveruss

L'okünos est le chef des légions pour tout ce qui concerne les affaires intérieures. Sont incluses la politique intérieure (relations avec akenak, celiakos etc), la collecte d’information concernant l’histoire fyros (lien avec l’académie impériale), lutte contre les dangers internes (kitins, attaque maraud, défense des cités etc) Dans l’idéale, l’okünos est akenak.

okünos actuel: Azazor

Aucun des deux chefs ne commande l’autre. Ils sont sur un pied d’égalité. Même si au niveau gameplay, un des deux a la fonction de chef de guilde. Mais si l’un des deux doit s’absenter, il doit penser à faire passer l’actif chef de guilde. Et ne pas afficher le titre de chef de guilde, afin de clarifier la situation au niveau des personnes extérieures.

Concernant les autres grades et fonction possible au sein des légions, il existe 3 catégories :

Les ditalos (novices)

Condition : Ils viennent de rentrer dans les légions, sont plutôt mauvais au combat (même pas une maîtrise). Simple membre de la guilde.

Ce qu’ils font : Ménage dans la caserne (notamment corvée de chiotte), porter le tonneau de shooki en déplacement ou aller en acheter un quand y’a besoin, bref, tous les trucs qu’on donnerait à un bleu. Ils peuvent être méprisés comme on méprise un sous-fifre. Ils ont bien sûr l'obligation de s'entrainer durement pour devenir des glados.

Les glados (soldats)

Condition : Expérimentés (au moins un titre de Maître, si c’est pas plus), connaissant les codes des légionnaires (donc là depuis un moment). Officiers dans la guilde (voir off sup pour certaines personnes de confiance).

Ce qu’ils font : soldats obéissants pouvant aller jusqu’à certaines responsabilités suivant l’expérience et les capacités de chacun. Les chefs peuvent leur donner des ordres, mais sans les ridiculiser. Ils méritent le respect car ce sont d’authentiques légionnaires.

Les atalos (les vétérans)

Condition : Badass, une expérience énorme à partager. Officier supérieur dans la guilde.

Ce qu’ils font : Ils conseillent les chefs et peuvent même les contredire. La confiance qui leur est accordée leur laisse beaucoup d’autonomie et de liberté.

Faits d'armes

Extrait du journal du Chef de Guerre Ufo : La Fin de Sirgio le Scélérat

Enker revenait d'une mission de reconnaissance en territoire Matis. Il venait vers moi en courant.

"Force et Gloire Chef"
"Force et Gloire Légionnaire Enker"
"Enker au rapport ! Nous avons repéré dans le désert Matis le dénommé Sirgio le Scélérat. Il semble que lui et ses acolytes ont construit un campement avancé près de notre frontière"

Cette nouvelle était inquiétante. En effet ce Sirgio prônait des idées très extrémistes en territoire Matis concernant le peuple Fyros. Non seulement il était dangereux par son idéologie, qui risquait de se répandre chez les Matis, mais son campement proche de notre frontière constituait un danger pour la ville de Thésos qui est toujours sans défense. Je pris donc une décision rapide.

"Fais sonner le rassemblement nous devons partir sur le champ !"

Dix minutes plus tard, les Légions étaient prêtes au combat. Les explications furent brèves. L'officier Kaleene vint me voir sur l'estrade.

"Heu ... Chef si je puis me permettre tout nos effectifs sont actuellement en manoeuvres dans les primes racines ... nous sommes trop peu nombreux pour battre ce brigand qui n'a jamais été battu."
"Peu importe Officier Kaleene ... Les Légionnaires ici présent sont tous prêt à se battre pour leur peuple et s'ils doivent mourir en tentant de le protéger d'une menace il le feront... "

Kaleene me regardait tristement.
Je lui souris

"N'ai pas peur... aucun ne mourra ce soir ... n'oublie pas que la force de leurs convictions et de leurs épées peut les mener là ou aucun homin n'est jamais allé et ce soir ... "

Je me retournais vers les Légionnaires

"Elles nous mèneront à la victoire !! Force et Gloire !!"

Les Légionnaires se mirent en position de marche et nous sommes allés vers le camp de Sirgio.

Rapidement son camp fortifié fut face à nous. Nos ennemis, beaucoup plus nombreux, avaient été avertis de notre venu par leurs sentinelles. Ils étaient prêts à en découdre. La bannière des Légions Fyros flottait dans le vent. La sciure dégageait l'odeur particulière qui précédait les averses. Les premières gouttes se mirent à tomber sur le champ de bataille.

Je pris une inspiration et donnai l'ordre de la charge...

Je passerai ici tout les détails de notre stratégie mais je peux conter ici la fin de la bataille.

Sirgio jusque la retranché dans un baraquement, sans doute par la peur de notre venue, se décida à venir se battre avec ses homins qui pliaient sous le poids de nos attaques répétées. A travers les coups d'épées je le vis apparaître. Je me lançais sur lui sans hésitation, tranchant ça et la ses sbires ayant le malheur de vouloir se battre contre moi. J'arrivais en face de lui, il me lança:

"Hum ... les Légions Fyros pensent pouvoir me battre ... nul n'y est jamais arrivé... vous mourrez comme les autres" dit il en ricanant.

Je n'avais pas le temps de parler inutilement. C'était bien là une habitude matis. J'abatis mon épée sur son épaule et mon épée resta encastrée dans son armure étrange. J'eu juste le temps d'esquiver son épée et un légionnaire lança un sort sur lui. Il fut projeté en arrière. Le combat se déchaînait de toutes parts autour de nous. Mais bientôt les Légionnaires se firent de plus en plus nombreux sur Sirgio et nous lui avons arraché son dernier souffle en plantant nos armes dans sa chair.

Sirgio venait d'être vaincu ainsi que tout ses sbires. Des "Force et Gloire" retentirent de partout. Certains finissaient de tuer quelques sbires qui osaient ne pas faire les morts. Nous avons observé Sirgio et son étrange armure. La décision fut prise de lui retirer pour effectuer des recherches dessus. Une armure aussi solide devait receler bien des secrets que nous devions éclaircir au plus vite pour équiper nos Légions.

Alors que nous étions en train de lui retirer son armure, Jezabel arriva avec un luciogramme.

"Prenons une photo !"

Je m'équipais alors avec l'armure de Sirgio et prit une photo avec tout les Légionnaires ayant participé au combat.

Le combat fut long et rude mais le peuple Fyros pouvait maintenant dormir sur ses deux oreilles et c'était la notre plus grande récompense. Les noms des Légionnaires victorieux résonneraient à jamais dans les entrailles d'Atys ... Atys qui aura assisté au combat et qui se souviendra de ceux qui ont combattu dans l'ombre.

Force et Gloire à eux !!

— Extrait du journal du Chef de Guerre Ufo : La Fin de Sirgio le Scélérat

Luciogramme de la victoire sur Sirgio [1]

Coutumes

Le salut légionnaire

La coutume la plus connue d'entre toutes est le salut Légionnaire : Force et Gloire (ou en fyrk cal i selak). Il est utilisé

  • Pour dire bonjour
  • Pour encourager les troupes au combat
  • Pour manifester sa joie


A bien y regarder tous les objectifs des Légions Fyros sont présents dans ces deux mots.
Tout d'abord la Force, une des caractéristique principale de la race Fyros. Les Fyros sont les plus grands guerriers d'Atys car ils maîtrisent parfaitement la Force. Elle est aussi nécessaire pour permettre à notre empire de retrouver sa grandeur passée. La Gloire car un Fyros ne peut pas recevoir plus glorieuse tâche que celle de suivre et servir l'Empire et participer à sa construction et à sa grandeur.

Tenue de défilé

Lors des grands événements, il peut être demandé aux légionnaires de se présenter en arme et armure de défilé.

L'arme de défilé

Chaque légionnaire peut choisir son arme de défilé parmi la liste suivante :

  • La pique à deux mains
  • L'épée à deux mains
  • La hache à deux mains
  • La hache à une main et le bouclier

L'armure de défilé

Contrairement à l'arme, le choix de l'armure est détérminé par le grade guerrier du légionnaire. Le code de couleur est le suivant :

  • Chef de guerre : c'est le seul pour lequel la couleur n'est pas fixe. Mais on le retrouve en armure lourde noire en général
  • Officier : Armure lourde noire
  • Légionnaire : Armure lourde rouge
  • Recrue : Armure lourde beige

La journée du légionnaire

6h00 : Les officiers viennent réveiller les membres de leur légion.
6h05 : Réveil musculaire :


6h35 : Petit déjeuner au réfectoire des Légions. On retrouve au menu :


6h45 : Vérification et nettoyage des armes


7h00 : Début des entraînements. Les légionnaires ne sont pas regroupés par légion le matin. Les recrues suivent les conseils avisés de leurs vétérans, les autres légionnaires peuvent s'entraîner à l'importe quel type de combat ou de magie. Voici une liste non exhaustive des entraînements que l'on peut avoir

  • Entraînement contre des mannequins : surtout réservé aux jeunes recrues. Il permet d'apprendre les bases du combat.
  • Entraînement à une arme spécifique (lance, pique, épée, hache, masse, dague...)
  • Entraînement à la magie
  • Entraînement au duel : C'est le type d'entraînement le plus apprécié.


12h00 : Pause déjeuner rapide. Au menu :

  • Du pain
  • De l'eau


12h30 : Les activités de l'après midi peuvent commencer. Les légionnaires se divisent en 4 groupes :

  • Les artisans
  • Les chasseurs
  • Les foreurs
  • Les patrouilleurs

Chacun peut choisir à quel groupe il appartient pour l'après midi sauf pour les patrouilles qui sont définies à tour de role par Légions. Il peut arriver qu'exceptionnellement, les légionnaires soient assignés d'office dans un groupe lors des chasses aux rois par exemple.


19h00 : Retour des légionnaires dans leurs quartiers. On commence alors le nettoyage rituel des armures et des armes. Tous les légionnaires se regroupent dans la salle commune du hall de guilde. Ce moment de détente est très apprécié par les légionnaires, on peut échanger quelques mots, et il n'est pas rare d'entendre quelques rires. Le nettoyage dure une heure.


20h00 : Les légionnaires se regroupent aux bains publics. On pratique quelques étirements afin de détendre ses muscles après une journée bien remplie, puis chaque légionnaire se lave avec beaucoup de soin. (voir le Traité sur le culte du corps)


20h30 : Repas du soir. Au menu :


21h00 : Quartiers libres. C’est l’heure à laquelle les légionnaires rendent visite à Lydix pour se boire une petite liqueur de shooki et discuter des rumeurs d’Atys


23h00 : Retour des légionnaires dans leurs quartiers et extinction des feux.

Suite à un problème de haches mal rangées et jusqu'a nouvel ordre les légionnaires devront chasser leur propre nourriture à mains nues

Propagande

Les Légions

Anciens chefs de guerre