Ryzom
Desertstock

De EncyclopAtys

Présentation

Nid de Kitins situé au Noeud de la Démence dans le Pays Malade, à l'ouest de Zora. Pendant longtemps il a été le symbole de la puissance des Kitins. Les Kitins ont repoussé les attaques régulières des homins.

Mais il y a quelques mois le nid est tombé, à la suite d'un assaut rassemblant la plupart des guildes pro kamis et sur une initiative de Nynaeva et Seeker des Légions Fyros. Les troupes étaient dirigées par :


Comme dans les autres nids, on peut récolter les précieuses larves de kitins. Elles sont considérées par certains comme l'une des matières premières les plus précieuses d'Atys.

Population du nid

Lorsque l'on s'aventure dans le nid, il faut s'attendre à rencontrer la faune la plus agressive qui soit sur Atys :


La reine du nid est un Kizarak tout puissant.

Récit de la chute du nid

Vision de BlasterCalm

Alors qu’elle vaquait tranquillement à son forage, BlasterCalm croisa Izumi qui semblait très empressée…


« Izumi, qu’est-ce qui te fait courir ainsi ? »


« Tu ne sais pas ? Les forces Kamistes vont attaquer le nid de Kitins de Deserstock. Nous essaierons de tuer la reine. Je suis en train de rassembler les forces de la Guilde, nous ne serons pas de trop pour enrayer la menace. Viens avec nous, nous avons besoin de ta magie offensive ».


Les Kitins… bien entendu, elle était prête à contribuer, dans la mesure de ses moyens, à éradiquer cette menace. Elle se précipita à son tour, rassemblant à la hâte ses affaires. En passant par le Hall de la Guilde, elles eurent tôt fait de rassembler les forces d’Horizon. Tous se mirent en route, les soigneurs, les combattants, les mages, pour rejoindre les forces déjà rassemblées devant le nid.


La route fut semée d’embûches, mais ce n’était rien par rapport à ce qui les attendait… arrivés à l’entrée du nid, ils se mélèrent à la foule des homins réunis et écoutèrent avec attention les consignes de Seeker et de Caska.


Puis l’assaut fut lancé… la progression dans le nid se fit rapidement, mais comme souvent lors de ces attaques, le groupe ne progressait pas assez vite. L’arrière-garde Kitin s’organisa, et pris l’armée homine entre deux feux. Il n’y avait plus d’espoir…


Cet échec n’altéra toutefois pas la volonté des homins, qui décidèrent d’un second assaut. Les consignes furent répétées à nouveau, peut-être mieux entendues. Pleins de détermination, les homins s’avancèrent à nouveau dans les entrailles du nid…


La progression fut beaucoup plus efficace cette fois-ci, puisque le nid put enfin être atteint. Certes les Kitins offrirent une résistance conséquente – monstrueuse même – mais la bonne coordination et la discipline des homins leur permirent de résister à leur assaut. Elle était fière de l’hominité, de voir que tous pouvaient travailler ensemble et faire face à la menace lorsque cela était nécessaire.


Un groupe se détacha pour achever la reine, tandis que le gros des troupes reprit le chemin du retour, libérant en même temps le passage. Mais les Kitins semblaient innombrables, et même si la résistance homine fut farouche, les terribles Kidinaks finirent par en avoir raison.


Ce n’était pas grave ; le but avait été atteint, les homins avaient obéi sans broncher aux ordres qui leur étaient lancés, ils avaient réussi.


« Une reine Kitin de moins sur Atys », pensa-t-elle. Elle n’avait pas perdu sa journée. Une petite marque dans l’histoire de la lutte contre ces monstres. Elle espérait que ce n’était que le début d’une longue lutte, qui désormais s’organiserait de mieux en mieux, sur tous les continents. Qu’un jour, les Kitins ne seraient plus qu’une légende que l’on raconte aux enfants pour leur faire peur… hélas, elle savait que cette vision n’était qu’une utopie, que ni elle, ni ses propres enfants, ne connaîtraient cela. Mais au moins, elle pouvait se dire qu’elle avait participé à faire d’Atys un monde meilleur.

Vision de Nynaeve

La nuit commençait à tomber sur la glorieuse Pyr. Les dernières lueurs du soleil printanier éclairaient le haut du palais de l’empereur. Nynaeve observait silencieuse les lunes.


- Nyna, il est l’heure. Il faut y aller.


La voix de l’ambassadeur Seeker, la fit sursauter. Il était prêt pour le combat. Il régnait dans le hall de guilde des Légions Fyros une grande activité. Les officiers rassemblaient leurs troupes. Les légionnaires inspectaient minutieusement leur équipement. En passant dans la salle commune Nyna salua l’officier Jezabel et adressa un sourire complice à sa marraine Desdre.


Les deux ambassadeurs avaient rendez vous avec les généraux zorais. Ils rompirent un pacte kami et quelques instants plus tard respiraient l’air léger de la cité de l’intuition. Caska, Razyel et Msaxon les attendaient près l’autel Kami. Après quelques salutations courtoises la discussion s’engagea sur le nombre d’homins qui participeraient à l’attaque. On aborda les derniers détails stratégiques. Caska déplora que l’attaque ait lieu au printemps.


- La stratégie peut être perfectionnée indéfiniment, pensa Nynaeve


Ses quelques détails réglés, les légionnaires se dirigèrent vers le point de rendez vous des forces non zorai : le poste frontière de la lande tachetée. Une fois sur place, il ne fallu pas attendre longtemps pour que les guildes arrivent.


Après avoir groupé tout le monde, les homins partirent en direction de l’entrée du nid. Un vent d’Est balayait la lande tachetée. Seeker décida donc d’approcher le nid par l’ouest en passant par la forteresse de la lande tachetée, le vent éloignerait notre odeur du nid. Ce qui couvrirait notre approche.


Les forces Zorais nous attendaient devant le tunnel d’entrée de Desertstock. Les petites guildes comme les grandes avaient répondu présent. Caska, héraut du peuple Zorai, Seeker et Nynaeve montèrent au dessus de l’entrée, afin de dire quelques mots aux guerriers. Les homins se rassemblèrent pour les écouter. Seeker commença son discours, sa voix retentit, et tout les homins se mirent à l’écouter :


Homins, je tiens d’abord à tous vous remercier d’être présents, d’avoir répondu à l’appel lancé par les Légions Fyros. Ce soir sera un grand jour pour l’hominité et les suivants de Ma-Duk.

Ce soir, nous nous rassemblons pour combattre une des plus grandes menaces d’Atys : les kitins. !

Sous mes pieds se trouve un de leur nid, bastion de leur résistance, aucune force homine jusqu’à présent n’a su les vaincre. Mais ce soir grâce à Ma-Duk nous y arriveront !

Avançons comme un seul homin, pensons comme un seul homin, et nous les terrasserons.

Préparez vos armes, serrez vos armures car le combat va commencer et ce soir une force en sortira gagnante : la notre !!

Que notre sève soit forte !!

Pour l’hominité, pour Ma-Duk !!



Des cris s’élevèrent des rangs. On sentait dans l’air un mélange de peur et de détermination sans faille qui précède les grandes batailles. Aux pieds des trois homins se mêlaient des guerriers qui n’avaient jamais mis un pied dans un nid et d’autres ayant à de nombreuses reprises combattu ses abominations. Le discours fini, Caska, Seeker et Nyna se mirent à la tête des troupes.


Caska donna le signal de départ et les troupes se jetèrent à l’attaque. Les kitins furent prit par surprise, mais bien vite elles s’organisèrent pour essayer de repousser l’assaut. Une fois dans le nid les homins commencèrent le combat pour leur survie. Les monstres kitins tombaient un par un. Les assaillants avançaient lentement mais sûrement, jusqu'à ce qu’un groupe de Kinreys et de kidinaks prennent les homins en tenaille dans le tunnel montant aux étages supérieurs du nid.


Malgré cet échec la plupart des homins sentaient que la victoire était possible. Un deuxième assaut faut lancé. Les consignes furent mieux suivit que la première fois. Si bien que les attaques désespérées des kinreys sur l’arrière garde ou le combat avec Kizarak tout puissant ne réussit à détourner les homins de l’objectif. Les sources de larves furent détruites et la reine tuée, et soudain le bruit des combats cessa. Plus personne ne bougeait. Les kitins avaient disparu.


- Nous avons réussi ? lança un zorai


Le souffle du vent fut la seule réponse qu’il eut. Après quelques minutes qui parurent durer une éternité, Caska commença à rassembler les troupes pour rentrer à Zora. La route vers la sortie du nid paraissait simple, mais très rapidement les forces homins furent débordées une nouvelle fois par les derniers kidinaks du nid… Néanmoins l’objectif avait été atteint, et cette mort avait un goût de victoire.


De retour à Zora les congratulations furent nombreuses, les forces pro kamis avaient vaincu. Les « courageux » furent inviter à rejoindre le bar ou Wong Fei-Hung paya sa tournée. La fin de soirée se passa dans la joie et la bonne humeur, même si certaines questions brûlaient les lèvres de tout le monde


- Tu ne crains pas que les kitins ripostent Nyna ? demanda Wong
- Cette attaque était inévitable… nous étions menacés. Mais ce soir, nous avons fait bien plus que vaincre les kitins. Nous avons montré à nos alliés, à nos ennemis et à nous même ce dont les forces pro kamis sont capables. Elle nous servira pour les prochains conflits



Nynaeve sourit à Wong, salua tout le monde et rentra dans le désert avec le sentiment du devoir accomplit.