Ryzom
La voie du Ranger/Chapitre 4

De EncyclopAtys

Rubber-Stamp-Lore choix H.png


de:Der Weg des Rangers / Kapitel 4
en:The Way of the Ranger/Chapter 4
fr:La voie du Ranger/Chapitre 4
 
UnderConstruction.png
Translation to review
Ne blâmez pas les contributeurs, mais venez les aider 😎

Reference text ( Maintained text, used as reference ) :
Notes: -- Zo'ro-Argh Woren Siloy 5 septembre 2019 à 15:33 (CEST)



Nul n'a jamais prétendu qu'être Ranger était facile.

Wuaoi Yai-Zhio

Voici quelques propos de Wuaoi Yai-Zhio à ce sujet, relevés à l'occasion d'assemblées de Rangers tenues entre les années de Jena 2580 et 2599, rassemblés par Ba'Ruly Wiser, scribe de Wuaoi Yai-Zhio, et rapportés ici sous la forme d'une conversation.



Quatrième Jour


Aspirant : Pourriez-vous maintenant me parler du dernier Précepte : Balance ?
Wuaoi : Souviens-toi que chacun des Préceptes affecte les autres, exactement comme tous les mouvements de fauves et des Kitins interagissent.
Ce dernier Précepte est un des plus faciles et dans le même temps un des plus difficiles à appliquer. Balance : Pesez les conséquences avant d'agir. C'est si évident de procéder ainsi... Et si facile de penser qu'on l'a fait. Mais comment peux-tu savoir que tu l'as vraiment fait ? Voilà ce que dit la méditation: « Qui mon action servira-t-elle ? Et qui n'en tirera aucun bénéfice ? » Comment savoir si on a vraiment envisagé tous les bénéfices ou tous les dommages ?


Aspirant : Maître, nous ne pouvons pas être sûr. Il n'est pas possible de penser à tout. Je crois que nous devons nous appuyer sur nos expériences quand nous réfléchissons à la Balance. Mais agir doit être notre impératif, non ?
Wuaoi : Très bien ! Tu commences à réfléchir comme un Ranger, ce ne sont plus uniquement des questions, tu commences à donner ton opinion. Toute action produit des effets. C'est pourquoi, qu'elle soit directe ou indirecte (telle la non-intervention) elle doit être pesée par la Balance. Mais, à la fin des fins, même le plus expérimenté des Rangers devra agir sur la base d'une connaissance incomplète des effets de son action.


Aspirant : Est-ce-que nous avons le temps de réfléchir devant une horde de Kitins ?
Wuaoi : Parfois, même devant une horde de Kitins, on a du temps pour réfléchir ; ne serait-ce que pour choisir une voie de retraite qui évite le site où des foreurs sont au travail.


Aspirant : Il y a certainement des choses qui, à l'évidence, en valent tellement la peine qu'on a pas à réfléchir beaucoup à la Balance. Les Rangers ont très vite coopéré avec le SKA des Matis pour étudier les Kitins, par exemple.
Wuaoi : Oui, mais il a fallu quand même réfléchir sérieusement aux conséquences. Travailler avec Zendae, le Maître d'Armes des Matis, aurait pu être perçu par les Fyros comme une faveur particulière accordée aux Matis, compromettant ainsi notre statut de neutralité parmi les Nations.
La réponse à cela est, bien entendu, que la neutralité signifie que nous ne favorisons aucune Nation par rapport à une autre. Ce n'est pas inaction, mais actions équivalentes. Nous avons aussi apporté notre concours aux Routes de la bière et de l'eau entre les Trykers et les Fyros, et porté assistance aux Zoraï dans leur lutte contre la Goo. Si les Fyros venaient à avoir besoin d'aide dans une noble tâche, nous la leur offririons aussi bien.


Aspirant : La vie est compliquée… Non, vous m'avez vraiment appris cela : ce n'est pas la vie qui est compliquée mais la manière dont nous devons réagir face à la vie. Je pense qu'il faudra longtemps avant que je sois prêt à devenir un Ranger.
Wuaoi : Tu as commencé à réfléchir. Ce sera peut-être plus court que tu ne le crois.
Souviens-toi : Mémoire, Protection, Service, Diligence, Tolérance, Balance. Suis ces Préceptes et reste neutre et quoi que dise ton insigne, tu es un Ranger.


Troisième jour ........... La voie du Ranger ↑ ........... Quatrième jour