Ryzom
La voie du Ranger/Chapitre 3

De EncyclopAtys

Rubber-Stamp-Lore choix H.png


de:Der Weg des Rangers / Kapitel 3
en:The Way of the Ranger/Chapter 3
fr:La voie du Ranger/Chapitre 3
 
UnderConstruction.png
Traduction à revoir !
Ne blâmez pas les contributeurs, mais venez les aider 😎
Texte de référence (original utilisé comme référence) :
Notes :



Nul n'a jamais prétendu qu'être Ranger était facile.

Wuaoi Yai-Zhio

Voici quelques propos de Wuaoi Yai-Zhio à ce sujet, relevés à l'occasion d'assemblées de Rangers tenues entre les années de Jena 2580 et 2599, rassemblés par Ba'Ruly Wiser, scribe de Wuaoi Yai-Zhio, et rapportés ici sous la forme d'une conversation.



Troisième jour


Aspirant : Je vois que Diligence est un Précepte. Mais n'est-ce pas évident qu'il faut terminer les tâches qui nous ont été prescrites ?
Wuaoi : « Nul repos que le travail ne soit terminé. » Oui, c'est évident quand on t'a confié une tâche. Mais le précepte de Diligence est de la plus haute importance lorsque cette tâche, tu te l'es à toi même assignée.
Une telle tâche, nul autre que toi ne saura que tu l'as terminée - mais TOI tu sauras.
On peut, comme en toute chose, pousser la Diligence trop loin. Il n'est jamais possible de mener une tâche ou un projet jusqu'à la perfection. Il est un moment où tu dois décider que la tâche est suffisamment avancée et la considérer comme achevée. C'est le fardeau d'un Ranger de prendre cette décision pour les tâches qu'il s'est données et de s'y tenir. S'y tenir ou admettre, humblement, s'être trompé et reprendre la tâche pour la mener à sa vraie fin.
Un des domaines où la Diligence est des plus importantes est notre observation d'Atys alors que nous vaquons à nos quotidiennes routines. Nous devons demeurer en alerte afin de saisir tout changement de comportement des fauves, des kitins ou même des homins et, dès que saisi, l'analyser et le signaler.


Aspirant : Et la Tolérance ? Si nous laissons n'importe qui faire n'importe quoi, est-ce-que ça ne veut pas dire que nous n'adhérons à aucune valeur ?
Wuaoi : Pas du tout. Le Précepte de Tolérance ne s'applique pas seul mais en conjonction avec les autres Préceptes.
Je te donne un exemple : un Aspirant Ranger décida un jour qu'il avait besoin de devenir un Citoyen Tryker et perdit ce faisant tout le travail qu'il avait dû fournir pour devenir Aspirant. Il fit cela car il était de sève tryker et avait le sentiment que la Fédération avait besoin de ses services. Ses compagnons, bien que ne désirant pas le voir quitter les Rangers, lui souhaitèrent bonne chance. De fait, sa décision fut prise après qu'il eût longuement et profondément réfléchi sur le « Vous êtes libre » qui ouvre la méditation du Précepte de Tolérance et il démontra par elle qu'il comprenait pleinement les Préceptes de Service, Diligence, Tolérance et Balance. Nous espérons que, une fois qu'il aura rempli ce qu'il considère comme son devoir, il reviendra vers nous.


Aspirant : Alors un Ranger pourrait faire n'importe quoi selon le Précepte de Tolérance ?
Wuaoi : Dans certaines limites. Si ce comportement sape la mission globale des Rangers, la tolérance sera alors minime. Dans ce cas, l'homin pourrait être expulsé des Rangers et son insigne lui être arraché.


Aspirant : Est-ce-que prendre part à des batailles d'Avant-Poste fait partie de ces comportements ?
Wuaoi : Les batailles d'Avant-Poste se livrent entre guildes, du moins en théorie, et les Rangers en tant que groupe ne s'en mêlent pas. Chaque Ranger en tant qu'individu est libre d'agir, tout en se rappelant les Préceptes. Tolérance est l'un d'eux.


Aspirant : Et si je fais partie d'une guilde qui possède un Avant-Poste ?
Wuaoi : Je m'attendrais à ce que tu écoutes ton Chef de Guilde et que tu te rappelles les Préceptes.


Aspirant : Nous pouvons nous battre pour nous défendre mais aussi nous battre pour notre guilde ?
Wuaoi : Oui. Mais en restant conscients que si votre guilde concentre ses attaques sur une seule Nation ou Religion, ses actions auront un impact sur les Rangers dans leur ensemble.


Aspirant : Je pense que je connais la réponse, mais est-ce qu'un Ranger peut participer à la capture ou à l'élimination de hors-la-loi comme Aen ou Pei-Ziao.
Wuaoi : La prédation d'Aen sur les passants et les crimes commis par Pei-Ziao sont flagrants. Les tuer est un service rendu à tous les homins civilisés d'Atys. De plus, la lutte contre les gangs de bandits améliore la renommée auprès des Nations et des Puissances et permet d'en obtenir des services.


Aspirant : Est-ce-que l'appellation bandits inclut les Maraudeurs ?
Wuaoi : C'est une question piège. Ceux qui, fuyant les Anciennes Terres, ont cependant rejeté les Nations et les Puissances des Nouvelles Terres, que sont-ils ? Sont-ils des homins comme nous ? D'une manière évidente, oui bien sûr. Certains semblent avoir un certain sens de l'honneur, d'autres non. Ils ont avec nous un ennemi en commun : les Kitins, dont les actions les ont fait souffrir plus que la plupart d'entre nous. D'un autre côté, ils sont connus pour organiser des attaques sur les ressortissants des Nations et les zélateurs des Puissances. La Tolérance ne s'étend que jusque là.
Néanmoins, nous devons comparer leurs attaques contre les homins à celles des extrémistes des Nations. Des Fyros pourraient attaquer la capitale des Matis et des Matis envahir le Désert Ardent. Des extrémistes pourraient même déclencher une guerre civile. Nous ne pouvons pas tolérer tous leurs comportements mais si nous combattons des Kitins et que des Maraudeurs nous aident, nous devrions accepter leur aide et nous battre à leurs côtés. Nous devons décider de nos actions à leur endroit au coup par coup, en fonction des leurs.


Aspirant : Et si deux groupes revendiquent la suprématie au sein d'une Nation ?
Wuaoi : Dans ce cas, Les Rangers devront rester en dehors des combats et œuvrer dans l'espoir d'une solution diplomatique. La frontière est mince entre l'insurrection et le banditisme - il est difficile d'en mesurer l'ampleur, mais nous devons essayer.


Aspirant : Et si je vois un Ranger attaquer un foreur dans les Primes Racines ?
Wuaoi : Cela ne concernerait pas les Rangers en tant qu'organisation, mais mettrait en jeu ton action individuelle.


Aspirant : Je défendrais le foreur. La Tolérance est une chose mais il y a des choses que je ne peux cautionner.
Wuaoi : J'applaudirais cette décision. Cela s'accorde avec mon opinion personnelle. Ce n'est pas à nous en général de faire la police parmi nos camarades mais la Tolérance n'est pas sans limite. Si tu devais voir le même ranger attaquer les homins encore et encore, surtout si ce sont toujours des homins de la même allégeance, je t'encouragerais à rapporter cela à Melga Folgore, qui s'occupe des relations avec les Nations et les Puissances. Il dira peut-être que des actions individuelles ne sont pas notre problème ou il décidera peut-être qu'il faut aller plus loin. L'appartenance aux Rangers n'est pas un droit mais un privilège et il peut être révoqué.


Deuxième jour ...........La voie du Ranger ↑ ........... Quatrième jour