Ryzom
Kalabs

De EncyclopAtys

Homin Kalab

Le peuple Kalab

Les Kalabs sont l'une des races homines des plus mystérieuses. Leur nom est cité dans quelques textes sur la création des homins [1][2] . Le contact avec les civilisations homines avait du être rompu vraisemblablement longtemps avant le Grand Essaim de 2481 puisqu' aucun des textes historiques n'en fait mention. En tous cas, il n'ont jamais été vus sur les Nouvelles Terres d'Atys . Il se peut donc que cette race ait été exterminée, à moins qu'elle n'ait trouvé refuge de son coté, à la suite d'événements dont on a aucune trace. Ce que l'on sait d'eux provient d'éléments épars ( des dessins, surtout), se rapportant à des temps anciens, retrouvés après l'exode soit par des explorateurs, soit parmi des archives de familles qui en avaient fait don à la Grande Bibliothèque. De plus, au cours du Second Essaim, nombre de documents ont été perdus ainsi que les notes décrivant leur origine. Enfin, certains dessins sont probablement des copies de documents plus anciens, et il est impossible d'évaluer la part d'imagination de leurs auteurs. Certains aventuriers pourtant, rêvent secrètement de retrouver leurs traces et, qui-sait, de tisser des liens avec eux s'ils ont survécu. .

Réalité ou mythe?

Les Kalabs auraient formé une nation chaleureuse et aux ambitions concrètes. Ces géants débonnaires, caractérisés par leur puissance physique et leur jovialité, auraient vécu dans une jungle humide et luxuriante.

Ce peuple, spécialisé dans l'ingénierie, la mécanique et la création d'automates complexes aurait creusé ses villes dans des calebasses géantes suspendues au dessus du vide et dans lesquelles résonnaient le bruit des pistons et des ascenseurs hydrauliques.

Grand marchands, fins négociateurs, ils auraient été avant tout un peuple constructeur doté d'une grande intelligence politique.

Selon les légendes

Les Kalabs auraient été créés à partir d'un mélange de 2 sèves [2], les gouttelettes de la sève de l'Arbre vénérable et les gouttes crées par les Matis. Ils ont une large stature, mais sont de nature instable. Ils ont longtemps eu besoin d'exosquelettes pour assurer leur union.

Kalab' Expo

Exposition en fac-simile des archives de la Grande Bibliothèque concernant les Kalabs

————————————