Ryzom
Histoire de Daynota (4e partie)

De EncyclopAtys

Liens

Eldamros, son amour perdu

Le vent arrachait au désert de la poussière qu’il reposait plus loin, donnant l’impression de suivre une mission, de chercher à atteindre un but. L’astre de la Nuit éclairait d’une faible lueur les contrées arides des territoires Fyros. Une Trykette aux cheveux étincelants se tenaient debout sur une dune, face au vent, souhaitant le défier plutôt que l’écouter. Sa robe, fabriquée par une Libre Frontalière Fyros, voletait avec rage et ne semblait jamais sure de la direction à prendre, comme si une centaine d’êtres invisibles la tirait chacun dans un sens. Mais un mouvement général était perçu, et la robe s’étirait dans le dos de la magicienne. Cette dernière, jusqu’à présent perdue dans ses pensées, le visage enfoui dans le haut de son armure, releva la tête et son regard se posa sur les astres mystérieux peuplant le ciel nocturne, comme mille lucioles. Elle soupira et parut satisfaite. Un sourire se dessina sur ses lèvres, les rides profondes de son front disparurent, son nez froncé redevint droit et lisse, et elle se tenait droite et fière, devant l’immensité infinie du désert. Une nouvelle fois, un soupir s’enfuit de sa bouche, mais cette fois, les Vents purent porter les mots suivants : Mon Ange…

Un Tryker, fraîchement arrivé à Pyr, put entendre cette nuit là un message des Vents. Les peaux recouvrant les ouvertures de son logis se soulevèrent, des parchemins voletèrent, et une mèche rebelle posée sur son visage fut écartée brusquement. Une voix enfantine s’éleva, à peine audible, et dans un soupir purifié par l’amour, des mots purent être entendus : Mon Ange…

La petite magicienne croisa les bras, souleva les épaules par instinct pour protéger son cou dénudé, et frissonna. Le vent s’intensifia, arrachant le bandeau tenant les cheveux de la Trykette, et elle frissonna de nouveau. L’amour libérait une douce chaleur au plus profond d’elle-même, sans pour autant la consummer, et les Vents lui apportèrent l’odeur d’un Roi endormi, attendant patiemment sa Reine. Cette nuit-là, Daynota fut comblée, et elle remercia la Toute Puissante de lui permettre d’aimer, et de l’être en retour.


Daynota-Eldamros.jpg

Histoire RolePlay qui se développe sur notre forum