Ryzom
Histoire d'Arkueid (8e partie)

De EncyclopAtys


fr:Histoire d'Arkueid (8e partie)
 
UnderConstruction.png
Traduction à revoir!
Ne blâmez pas les contributeurs, mais venez les aider 😎

Texte de référence ( Texte actuel, utilisé comme référence ) :
Notes: (Zorroargh, le 2019-04-24)

Cela faisait maintenant un mois qu’il était arrivé. Le métier commençait à rentrer et il avait maintenant ses propres habits et sa propre pioche. Etonné lui-même de se découvrir un don pour les armures et le forage. Comme quoi on ne reste pas un bon à rien toute sa vie… Il rentra de sa journée de forage quotidien exténué et alla prendre son bain dans le lac sur lequel Barkdell flottait. Quelque chose le démangeait autour du cou, et à mieux y regarder c’était son collier qui s’était emmêlé avec des algues. Son collier…

- Womky ! s’écria t il.

Cela faisait maintenant un mois qu’il n’y avait plus pensé. Elle devait sûrement être arrivée maintenant ! Il passa le reste de la soirée à penser à elle et aux moments heureux qu’ils ont pu avoir au promontoire, leurs jeux, leurs disputes et tout le reste, la vie quoi… Il rêva même du jour ou elle l’avait embrassé mais ce rêve fut interrompu par un grignotement, son sang ne fit qu’un tour, c’était sûrement une armée de kitins ! Il se leva en sursaut de son hamac, pioche en main et s’écria : « Arrière Kitins ! » Avant de se rendre compte que c’était un simple yubo qui grignotait un reste de repas.

- Pschiiit ! Va t’en briseur de rêves ou je te mange !

Il lui était maintenant difficile de se rendormir, l’impatience d’être au lever du jour pour aller retrouver sa Womky qui devait sûrement être arrivée l’en empêchant. Il resta donc assis sur son hamac jusqu’à l’aube. Soudain un cri retentit. Non pas un cri de douleur mais un cri d’alerte. Arkueid sortit de sa tente et se faufila à travers le campement pour arriver vers les tentes des officiers, devant le ponton de Barkdell. Un Tryker à la mine sale et aux habits en lambeaux se tenait à coté d’eux. Visiblement le cri provenait de lui, les officiers lui tenaient la bouche fermée en lui intimant l’ordre de se calmer. Une fois calmé, la discussion s’engagea.

- Qu’y a-t-il pour que tu cries comme ça, éclaireur ? Une mauvaise nouvelle ? Une bonne nouvelle ?

- Un… un groupement de kitins s’est rassemblé vers l’entrée des p.. primes racines, je les ai vu !

- Et… nous courons un risque ?

- Je n’en suis pas sur… ils n’avaient pas l’air de s’arrêter, c’était un défilé continu. Une armée entière aurait on dit. Je pense que leur cible était autre, du moins je l’espère… A moins que ce ne fut une migration…

L’officier prit une mine sombre, visiblement ce que lui avait dit l’éclaireur le troublait au plus haut point. Arkueid ne voyait pas vraiment pourquoi ces deux trykers étaient dans cet état, les kitins passaient, ils seraient bientôt loin. Il n’eut pas le temps d’entendre distinctement la fin de la conversation mais l’officier acheva sa phrase sur : « Il ne faut pas s’attendre à recevoir de nouveaux réfugiés avant plusieurs mois… »


Suite: FairHaven

Retour à la page d'Arkueid


Last version 2019-04-24•