Arrs/Histoire

De EncyclopAtys



Lost.png

Nous n'avons plus d'information actuellement sur «Arrs/Histoire».

Ce texte provient d'anciennes informations obtenues entre 2002 et 2004 et donc n'est peut-être plus d'actualité. Merci de votre compréhension.

fr:Arrs/Histoire

    Je suis Arrs, un Guerrier de Colère Fyros, comme l'était mon père, la mère de mon père, le père de sa mère, et son père avant lui... 10 générations de sève de combattants Fyros coulent en moi, échauffant ma ferveur pour notre mission: protéger la vie de la colère du Grand Incendiaire qui dort et se réveille dans le ventre d'Atys, et qui attend sa chance pour surgir de sous l'Ecorce et réduire la planète en cendre, effaçant tout ce qui vit et respire sur Atys.

    Les Fyros sont des héros pour tous ceux qui possèdent la mémoire d'un enfant Homin; ceux qui se souviennent de l'excitation du danger, le son des forges qui durcissent nos armes, et la rage enflammée qui gronde sous la corne du bul qui nous appelle au devoir...

    Je suis à la fois le plus et le moins chanceux des Homins. Je sauve des vies car j'ai vu trop de morts. Je peux être doux, car j'ai vu le pouvoir immense de la violence incontrolée. Je savoure le rire d'un camarade, car j'ai vu trop de corps carbonisés qui ne riront plus jamais. J'ai appris à apprecier les plaisirs simples de la vie - poser ses doigts raides autour d'une gourde réchauffée par le feu, sous la brillante couverture du froid - un lit chaud pour les os et les muscles poussés au dela de leur limites - la compagnie d'hommes et femmes braves - le plaisir de la paix et d'un travail desinteressé bien fait, au nom de tout les combattants de colère. Nous ne portons pas de costumes, ou de drapeaux, nous ne crions pas d'obscenités. Quand nous marchons, c'est en l'honneur de nos défunts camarades. Nous ne préchons pas la fraternité du genre Homin. Nous la vivons.

    Et quand retenti la corne de bodoc, nous nous mettons tous en ligne.

Le Désert Brulant

    Notre territoire est dangereux et rude, aussi impitoyable que le soleil de midi qui brule la sciure sous nos pieds, et aussi mortel que la tempète du désert qui vous efface comme un hors-la-loi dans l'ombre d'une citadelle Fyros. Croisé par des vents brulants, ce pays aride et ses dunes de sciures sont la maison de mon peuple. Nous l'appelons le Désert Ardent. Mes ancêtres sont venus sur ce haut plateau avec ses profonds canyons quand ils ont fuit leurs maisons des montagnes, après les avoir vu détruites par le Grand Incendiaire, il y a des générations. Mon peuple s'est installé directement sur le chemin du prochain tison diabolique. Pour attendre et se préparer.

    Car Atys vit avec une bombe qui menace la Graine en son coeur. Ma mère m'a dit un jour que le Grand Incendiaire est assis sur une bombe dans les entrailles de la planète, entouré de ses tisons, les viles créatures qui se répandent comme une trainée de poudre, jettent des etincelles comme une méche de dynamite, et qui explosent en consumant tout ce qui les entoure. L'histoire dit que l'Incendiaire veut empecher la graine d'arriver a maturité, l'incinérant avant qu'elle ne germe en Arbre Vénérable qui relierait les planètes ensembles, et une nouvelle fois ouvrirait la route aux Combattants de Colère et à leur eternel combat contre les innombrables feux de la nuit.

Le reveil de l'Incendiaire

    Les cendres de l'Arbre Vénérable, qui ont donné naissance à Atys il y a des milliards d'années, se sont petit à petit durcies pour former les géants plateaux de l'écorce sur lesquels les Homins vivent. Quand l'Arbre Vénérable fut incinéré et dispersé à travers l'univers, un des tisons originels qui avaient détruit l'Arbre originel se retrouva enfermé sous la surface d'Atys, suffocant sous les cendres. L'Incendiaire dormi très longtemps dans cette prison vivante, et se reveilla ensuite dans les profondeurs de sa terrifiante obscurité. Il essaye de s'échapper du réseau de racines qui l'emprisonnent.
La Goo est son souffle insupportable, qui corrompt la vie engendrée par l'Arbre Vénérable. Il s'insinue partout dans le but d'affaiblir l'Ecorce et de libérer l'Incendiaire, relachant le devastateur Feu de Coriolis qui menace la survie de tout Homin et de toute plante.

Marqués par le feu

    Nous Fyros sommes nés dans l'ardent Désert de sciure de bois, ainsi nous sommes marqués par le feu, la marque de notre éternel devoir envers tous, sur notre visage. Les Fyros portent un lourd fardeau, et beaucoup se sont détournés de la discipline stricte et implacable qui est la sève de notre existence, et la source de notre force. Parfois le chemin vers la gloire est long et laborieux.Il faut un coeur de bois dur, et une profonde dévotion a la tache pour faire un excellent guerrier Fyros. Les plus féroces de nos Guerriers de Colère ont le pouvoir de dominer les prédateurs d'Atys les plus sournois, commandant des groupes entiers de varynx dans le combat contre nos nombreux ennemis. Notre territoire est essaimé de hors-la-loi et rebelles Fyros - deserteurs du vrai combat - et de Frahar à tete de Goo, ces Homins dégénérés qui peuplent les canyons violés par l'Incendiaire.

    Nos plus vigoureux guerriers suivent a la trace notre plus grand ennemi à travers l'ecorce d'Atys, et au delà.

    L'Age de la Graine viendra... Mais il n'y aura aucun repos avant que le Grand Incendiaire ne soit mort. C'est seulement à cet instant que les Fyros pourront poser leurs armes et leurs outils durcis par le feu, et vivront en paix parmis les innombrables oasis du Désert Brulant. Alors peut être raconterons nous à nos enfants nos aventures épiques; juste avant de partir dans de nouvelles quêtes à travers les feux eternels du ciel nocturne.


Dernière version 2021-11-12•