Ryzom
Yrkanis Ier

De EncyclopAtys

(Redirigé depuis Yrkanis)

Cette page d'homonymie répertorie les différents sujets et pages partageant un même nom.

Yrkanis m2.jpg

Résumé

Généalogie

 
 
 
 
 
 
Zachini
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Aniro Ier
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Nero
 
Manalitch
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Danido le Décrépit
 
Cinzia
 
Noblis
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Aniro III
 
Aniro II
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Domini
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Jinovitch
 
Yasson
 
Bravichi Lenardi
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Yrkanis
 
Lea Lenardi
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Stevano
 
Tamiela Fera
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Aniro
 
Manalitch
 
 
 
 
 
 
 
 
 

</noinclude>

Principaux traits de caractère

  • Magnanime, fidèle à sa parole, loyal envers ses disciples et Jena
  • Possède les qualités courtoises dues à son haut rang : prouesse du combattant, fermeté, loyauté, constance dans ces entreprises et honorabilité dans son comportement et son discours.
  • Esprit méthodique et logique, ne supporte pas le désordre.
  • Doté du pouvoir de persuasion et d'un raisonnement sensé. Il est considéré comme une pierre de touche morale parmi les Matis.
  • Considère les Matis comme un exemple pour le monde. Durant le sombre règne de Jinovitch, il avait déclaré (peut-être de manière un peu trop suffisante) : « Si l'ambre pourrit, que doit faire la fibre ? ».

Sa vie

2482

  • Unique fils du roi Yasson, il voit le jour dans les Primes Racines durant l'exil des homins. Sa naissance donne vie à un nouvel espoir en l'avenir alors que les esprits commencent à fléchir.

2483

  • La nouvelle capitale matis prend le nom d'Yrkanis tel un symbole de renaissance.

2487

  • Malgré les désagréments d'ordre général imposés par la reconstruction, Yrkanis reçoit une éducation courtoise loin de la populace. Il est placé sous la tutelle du grand architecte organique, Lenardi Bravichi.

2493

  • A l'âge de 11 ans, le jeune prince est autorisé à accompagner son père qui insiste pour escorter jusqu'à la frontière fyros un contingent zoraï venu rendre ses derniers hommages au défunt Matini Roqvini, le grand guerrier matis. Dans les Dunes Sauvages, la curiosité du jeune prince le conduit à une niche où il est amené à croire que des plantes rares s'y trouvent. Mais alors qu'il s'approche des fleurs, il se retrouve soudain face à face avec trois Kipuckas. Par chance, Leng Cheng-Ho, le grand guerrier zoraï, se trouve tout près et sauve in extremis le jeune prince au prix de sa propre vie.

2501

  • Il rencontre brièvement Mabreka, le fils de Leng Cheng-Ho, envoyé pour négocier la libération de l'empereur fyros retenu prisonnier par le roi Yasson. Mabreka parvient à apaiser l'esprit du prince quant à la mort de Leng Cheng-Ho. Il lui explique qu'en sauvant le prince, son père est mort dignement et qu'il a avancé sur le chemin du bonheur éternel de Ma-Duk

2504

  • Le roi Yasson est assassiné. Jinovitch, son plus jeune frère, accède au trône. Yrkanis est forcé de quitter le monde idyllique de la cour pour partir dans la forêt avec une poignée de fidèles partisans. Fort de son apprentissage auprès de Bravichi, Yrkanis se réfugie dans les régions reculées avec une facilité surprenante. Il apprend rapidement à connaître le terrain, les coutumes du commun des Matis et même à couper sa viande ! Voyageant principalement incognito, il utilise son sens de la persuasion et son raisonnement sensé pour rallier des compagnons matis sous sa bannière. Il gagne une plus grande popularité en volant les dîmes croissantes des soldats royaux pour les rendre aux pauvres. Jinovitch utilise ces dîmes pour financer l'armée et renforcer sa position au nom de Jena.

2506

  • Suite à une défaite des Matis contre les Fyros, Yrkanis tente de s'emparer de la couronne mais échoue et est emprisonné. C'est Jinovitch lui-même qui permet au prince de s'enfuir afin de créer un prétexte pour assassiner Yrkanis alors en fuite. Mais Lenardi Bravichi, alors âgé, informe le jeune prince du stratagème et lui explique que Jinovitch est en réalité coupable d'avoir empoisonné son père. Bravichi aide le prince à s'enfuir. Trois jours plus tard, le vieil érudit est brûlé vif pour hérésie. Yrkanis, alors âgé de 24 ans, fait le serment de venger les atrocités de son oncle, mais en attendant il est forcé de se cacher avec son groupe de fidèles homins. Il fait une fois de plus ressentir sa présence parmi le commun des Matis où il est à même de juger de la peur induite par le règne de Jinovitch. Pendant ce temps, Jinovitch déclare qu'il a la preuve pour accuser Yrkanis d'hérésie et émet un mandat d'arrêt immédiat.

2508

  • Yrkanis est finalement pris au piège dans une embuscade. Sur la route menant à la capitale matis, rebaptisée Jino, il parvient à s'échapper grâce à son groupe de valeureux homins mais cette fois il n'a d'autres choix que de quitter les territoires matis. En vue de légitimiser davantage son propre règne, Jinovitch déclare que le prince « hérétique » est mort et présente le corps décomposé d'un partisan pour preuve. Un Tryker de la Guilde de Try conduit Yrkanis au travers des Primes Racines. Il trouve refuge à Fairhaven auprès du nouveau gouverneur élu, Still Wyler, un fervent ennemi du nouveau régime matis. A Fairhaven, Yrkanis et Wyler prévoient de rassembler des forces pour protéger les Lagons de Loria et faire tomber la dictature matis.

2509

  • Il est demandé à Yrkanis de trouver refuge à Zora. Les députés trykers ne pourraient tolérer la présence d'un prince matis à Fairhaven alors que le Gouverneur Wyler est en campagne dans la région des lacs pour insuffler un esprit combatif parmi le peuple. Yrkanis conclut un accord avec Mabreka précisant que les échanges reprendront dès que le prince sera remonté sur le trône matis. En échange, le Grand Sage Zoraï accepte de l'aider à faire passer les partisans matis au travers des Primes Racines jusqu'à la jungle pour bâtir une armée. Yrkanis en apprend plus sur les convictions des Zoraïs mais sa croyance en Jena ne fléchit jamais. Cependant, il accepte d'interdire la persécution des Kamis dans les forêts une fois le pouvoir repris.

2511

  • Sur les terres matis, les partisans d'Yrkanis risquent leur vie en annonçant que le prince Yrkanis est en vie et sera très bientôt là pour débarrasser les forêts du règne de terreur. Ils annoncent que les libérateurs porteront sur leur visage la feuille de Bravichi, symbole de vengeance et de ferveur.

2512

  • En réponse à l'invasion matis des Lagons de Loria, rebaptisés Jino Waters, Yrkanis quitte Zora accompagné d'une armée pour rejoindre Still Wyler à la frontière.

2513

  • En apercevant les couleurs de la maison de Yasson ainsi que les visages peints d'Yrkanis et de ses partisans, la grande majorité des soldats de Jinovitch tombe à genoux en reconnaissance de leur vrai roi. Les Lagons de Loria sont récupérés sans effusion de sang, ou presque. Jinovitch quitte immédiatement la capitale matis suivie de sa grande armée de soldats et d'appelés d'élite pour réprimer la mutinerie et faire face à celui qu'il appelle le « faux prince ».

2514

  • Jinovitch est assassiné alors qu'il se dirige vers la frontière. Son armée, ayant eu vent d'Yrkanis, regarde Jinovitch alors qu'il se fait manger vivant par des kitins rôdeurs. Escorté par Still Wyler jusqu'à la capitale, Yrkanis accède au trône matis à l'âge de 32 ans. La Karavan lui remet le Médaillon de Zachini, emblème de son pouvoir, qui lui permet de diffuser son image sur l'ensemble de son royaume.

2515

2517

2518

2520

  • Tentative de coup d'état. Yrkanis résiste et fait emprisonner les meneurs.

2525

  • Depuis, son règne s'appuie sur des lois avisées. Il est fondé sur la loyauté envers la couronne et Jena, la compétition dans les échanges, l'accomplissement esthétique, élevant ainsi le peuple matis aux valeurs prisées par Yasson et Lenardi Bravichi. Il encourage la paix et signe la Déclaration des Droits de l'Homin. Cependant, à plusieurs reprises, un nombre croissant de radicaux demandent à la cour une position plus ferme contre les Kamis et leurs disciples.

2561

  • Yrkanis abdique et assiste au couronnement de Stevano, son fils.

2562

  • Au cours du Deuxième Exode, Yrkanis disparaît, élevé aux cieux par la Karavan. Les nombreux homins présents ont témoigné l'avoir vu disparaître dans un halo de lumière éblouissant. Plus personne n'a de nouvelles.