Ryzom
Une quête achevée

De EncyclopAtys

Où est contée la façon dont fut apporté au Grand Sage Mabreka le Livre des Révélations de Ma-Duk, et l'institution de la fête annuelle de la Révélation.[1]

La scène semble s'être déroulé vers le Prima, Winderly 25, 1er CA 2527[2]


Attablé à son bureau, Mabreka lisait attentivement un cube d'ambre lorsque quelqu'un frappa à la porte.

« Entrez. » dit Mabreka.

Xianomling entra dans la pièce sans faire aucun bruit.

« Bonjour Grand Sage » dit-il en s'inclinant cérémonieusement. De la personne de Xianomling semblait irradier une grande sérénité accompagnée d'une bonne humeur flagrante.

Regardant son visiteur Mabreka devina à l’instant même qu'il était porteur de bonnes nouvelles, ces signes perceptibles seulement des Zoraïs ne pouvaient tromper.

Il allait se lever pour saluer comme il se doit Xianomling, et s'apprêtait à poser le cube sur son bureau.

« Il est de retour ! »

A ces simples mots Mabreka lâcha le cube d'ambre qui tomba avec bruit sur le sol.

« Il l'a retrouvé ? » demanda Mabreka le coeur empli d'espoir.

Xianomling se tourna vers la porte et l'ouvrit doucement.

« Il va vous le dire lui-même.»

Un Zoraï présentant le même âge que Mabreka entra dans la pièce, il tenait à la main une Sphère de connaissances et s'avança vers Mabreka. Xianomling referma la porte délicatement et resta en retrait observant la scène.

Chan s'inclina respectueusement,

« Bonjour Grand Sage Mabreka, que Ma-Duk éclaire tes pas. »

D'un geste lent et mesuré il pris l'orbe dans les paumes de sa main et tendit les bras en direction de Mabreka. Il n'était pas dans la nature de Mabreka d'être expressif mais tout son être semblait avoir retrouvé une aura qu'il avait perdue il y a vingt ans déjà. Délicatement Mabreka prit la Sphère de connaissances dans ses mains et la porta à hauteur de ses yeux.

« Frères, ce jour est un jour merveilleux pour tous les Zoraïs et pour tous ceux qui comme nous vénèrent les Kamis, vous savez ce que contient cette sphère ? »

Ni Chan, ni Xianomling ne répondirent, ils savaient pertinemment ce que contenait l'objet de savoir, Mabreka n'ayant posé la question que par pure forme.

« Cette sphère contient le Livre des Révélations, dans ce livre il y a toute l'essence de la foi d'Hoï-Cho et tout le récit de sa rencontre avec Ma-Duk. Je me souviendrais à tout jamais des heures que j'ai passées avec Hoï-Cho lorsqu’il me dictait ces lignes, j'avais à peine 10 ans.»

Mabreka regardait ses deux visiteurs.

« Il est temps que ce savoir devienne accessible à tous. »

Doucement Mabreka posa la sphère sur son bureau.

Il fit une passe magique avec ses mains tout en psalmodiant une formule que peu d'homins connaissent encore à ce jour. Une de ces formules oubliées durant l’exode et dont seulement quelques homins ont gardé la transmission.

La sphère ne semblait pas changer d'aspect jusqu'à ce qu'une forte lumière prenne naissance en son centre et finisse par iriser toute la pièce en de multiples rayons aux couleurs chatoyantes. Puis la sphère se transforma en simple boule de lumière chaleureuse qui se mit à grossir, pour finalement disparaître.

À la place de la sphère un magnifique livre fit son apparition. Sa couverture était faite d'une écorce rare de couleur mauve aux fines nervures noires. Le titre était serti par des enluminures de feuilles couleur jaune doré : « Livre des Révélations ».

Mabreka, presque tremblant, prit le livre entre ses mains et se tourna vers ses invités.

« Xianomling, je veux que demain devienne la fête annuelle de La Révélation, des passages de ce livre seront lu à tous les Homins qui désirent trouver l’Âge des Kamis.. ».

Xianomling hocha la tête affirmativement.

Mabreka se tourna vers Chan.

« Chan, il faudrait que tu te rende le plus rapidement possible à Pyr pour avertir l’empereur Dexton de ce grand évènement, si c'est toi qui lui annonce il n'aura aucun doute sur la véracité des faits. Avec le nouveau vortex tu pourras faire le voyage rapidement pour être de retour pour la grande fête. En remerciement de ce long périple, et de ta loyauté, je te demande d’accepter de faire toi-même la lecture des révélations à tous les homins.»

Chan acquiesça. Il aurait l’honneur de porter la parole de Ma-Duk à toute l’hominité dans quelques heures. Le soleil n’allait pas tarder à se lever et aujourd’hui allait être un jour qui resterait gravé dans les mémoires.

Xianomling fit un geste presque imperceptible en direction de Chan, et ouvrit doucement la porte.

Tout deux se retirèrent sans un mot le cœur empli de joie.

Mabreka, de nouveau seul dans la pièce, prit délicatement le livre et l'ouvrit.


  1. Source
  2. 4 mars 2005, 1:07, heure du post sur le forum officiel de Ryzom de cette information par l'équipe d'animation.