Ryzom
Luth

De EncyclopAtys


Ambre personnelle
Luth macFay
Luth macFay (Daerel).jpg
ex-Premier Taliar
Guilde Clan macFay
Rang inconnu
Race Tryker
Nationalité Tryker
Culte Karavan

Luth macFay

Résumé

  • Chef du conseil clanique du clan macFay.
  • Ancien Premier Taliar de l'Assemblée des Taliari d'Avendale, représentant du clan macFay.
  • Epouse Paera Ama Din Covee le Quarta, Pluvia 16, 2e CA 2529 à 20h [1]

Biographie

Luth macFay est un réfugié qui a rejoint les Lacs de la Nouvelle Trykoth en 2525. Il avait avec lui la dernière nichée d'Oiseaux-Lumière qui eût survécu au Feu de Coriolis, legs donné par sa grand-mère, Elaine macFay, qui l'avait élevé seule dans le désastre de l'Exode.

Arrivé en Nouvelle Trykoth, Luth, porté par son amour des Lacs, son orgueil très macFay et par son idéalisme, s'impliqua dans trois projets :

  • reconstruire le clan macFay, lui rendre sa splendeur, sa fortune et sa force au clan macFay.
  • fonder une Nouvelle Trykoth où les traditions trykers puissent refleurir sans peur des Kitins.
  • trouver des traces du passé... quitte à s'opposer aux Puissances.

Luth s'attela à la tâche, il fut un fervent soutien de l'Assemblée des Lacs, un des fondateurs du premier Marché d'Avendale avec ses jeux, un des chefs des Rangers trykers (ordre disparu avec la tension accrue entre les kamis et la karavan) et un jenaïste convaincu. Cependant, la foi de Luth était un legs étrange de sa grand-mère, l'idée de la Mère divine et du Saint-Père avec une pincée de doute sur la Karavan et une haine farouche contre les Kamis... Grand-mère Elaine avait perdu deux de ses trois enfants sous les murailles zoraïs qui avaient été fermées sans que les Kamis ne disent rien. Luth savait que les Puissances étaient mauvaises pour les Homins, mais les Kamis paieraient les premiers cette trahison de l'hominité.

Pour clore cette biographie non-autorisée, il faut ajouter que Luth est ambitieux... Certains disent qu'il souhaite devenir Gouverneur des Lacs. Qui sait ? Luth a su protéger les oiseaux-lumière, il y en a maintenant une petite trentaine dans les Lacs.

Extraits du carnet de bord de Luth macFay

La route de l'eau

(hrp : ceci est un extrait du journal de Luth macFay. Il n'est pas public mais je le mets dans le forum roleplay pour que les gens sachent et comprennent ce qui s'est passé. Merci de ne pas utiliser ces informations en roleplay vu qu'elles n'ont pas filtré hors de ce journal, conservé dans l'appartement de Luth à Avendale).

Prima 19 Fallenor, 2e cycle, 2572 JY [2]

La Route de l'eau est un succès. Je rentre à l'instant de Pyr après un périple dangereux car je suis rentré par les Primes Racines et les Plages d'abondance avec mes mektoubs remplis de marchandises et de dappers du Désert. Heureusement que mes cousins Swan et Dwane macFay sont venus m'aider lorsqu'un vorax m'a attaqué dans la Forêt insaisissable.

Je pense avoir assis le primat commercial du peuple tryker. C'était vital, le commerce est un de nos moyens de défense dans ce monde terrible. Il a fallu convaincre les Matis de nous laisser passer, grand merci à la noblesse d'Avalae et au Karan d'avoir soutenu ce projet contre certains autres nobles. De plus, la réussite du projet renvoie dans l'ombre le projet zorai des puits... L'altercation entre l'akenak Icus et l'Initiée Zhoi a bien aidé, il faut l'avouer.

Plus de cinquante homins sont partis de Fairhaven, sous la conduite des Talai o Wytt Maximus et Eloan des Talodi, ma cousine Enotacim macFay et moi-même. Nous escortions nos mektoubiers : Vannox, Bastien et Almindae des Nohri Drakhani, Wasari des Free Soul, Chonchon des Justes, Chenli des Talodis et moi-même.

Nous avons rencontré des Zorais de la tribu de l'Arbre éternel lors de notre chemin. Je savais que c'était un piège. J'ai refusé leur proposition d 'aide et certains membres de la Caravane n'ont pas compris. Tout comme ils n'ont pas compris que des Tuteurs et des Arbres Eternels nous attaquent dans le Labyrinthe des Lutins puis dans la Source cachée. S'ils savaient. Je suis le seul à connaître la vérité... Enfin, le seul avec le Karan Stevano et son conseiller tryker, Kellen Codgan. Quand le conseiller tryker m'a invité à rencontrer en secret le Karan, j'ai eu un doute. Le roi matis m'a dit qu'il avait changé, qu'il voulait laisser à son fils Aniro un royaume paisible et riche et qu'il voulait l'amitié des Trykers. Il m'a alors révélé qu'il savait que les Maraudeurs nous attaqueraient déguisés et, je ne sais pas si j'ai bien compris, il m'a dit que des gens bien placés dans le Royaume semblaient impliqués. Le Karan paraissait craindre un malheur si notre entrevue était connue. J'ai eu des doutes. Ne me manipulait-on pas ? Quand j'ai découvert que Kellen Codgan était le petit-fils de Still Wyler, j'ai compris qu'il fallait faire confiance au Karan.

J'ai eu raison. Tout ce qu'avait prédit le Karan s'est réalisé. Il nous a même aidés, d'abord déguisé puis en révélant sa véritable identité. Il ne le sait pas mais il a gagné mon estime (Note à moi-même : ne jamais révéler ça aux Matis).

Quand nous sommes entrés dans le pays matis, des dizaines de Matis armés nous attendaient pour nous aider. J'ai vraiment apprécié cette aide. Sans eux et leur Karan, je crains que nous eussions perdu plus que deux mektoubs.

Les attaques "zorais" ont sous-évalué notre force. Mais, ils ont été malin... Utiliser les yelks pour tuer nos mektoubs était une idée géniale. J'ai craint aussi que le sauvetage d'une amie, Noémie, entraînée au cœur du camp maraudeur ne fît succomber la caravane. Mais la solidarité donne des forces, nous l'avons sauvée et avons pu nous échapper.

Les Matis nous ont quittés au vortex entre la Forêt et le Désert. La traversée du désert fut tranquille et l'akenak Bardor nous attendait. Ce fut un grand moment et nous avons échangé notre eaux contre des marchandises fyros et des dappers.

Maintenant, voici les perspectives à venir :

- Il faut que les Taliari aident le roi Stevano à purger son royaume de certains éléments dangereux. - Les Trykers ont montré leur fiabilité commerciale. Il faut étendre notre empire commercial. Vers les Matis (la route des fleurs) et, même si je déteste ça, vers les Zorais... avec l'aide des Trafiquants des Ombres sans doute.


Je me questionne sur un point. Dois-je révéler aux Taliari et au Gouverneur la vérité sur ces tribus zorais qui nous ont attaqué ? Révéler que c'était des Maraudeurs déguisés bénéficiant d'aide au sein des Nations ? Ou dois-je laisser croire que c'était réellement des Zorais pour continuer à affaiblir la Théocratie et son obscurantisme ? Mes intérêts vont à la seconde option mais mon cœur de Tryker va à la vérité ! Sella ! J'ai encore un peu de temps avant de décider.

Un autre point : je souhaite me présenter au poste de Gouverneur. Néanmoins, si Kellen Codgan se présente, je réfléchirai à le soutenir... Mais contre le poste de Kard'al d'Avendale au minimum !

  1. 2005-08-28 à 15:00
  2. 2013-03-20