Ryzom
Liberez nos foyers

De EncyclopAtys

Rubber-Stamp-Lore choix H.png
fr:Liberez nos foyers
 
UnderConstruction.png
Traduction à revoir!
Ne blâmez pas les contributeurs, mais venez les aider 😎

Texte de référence ( Texte actuel, utilisé comme référence ) :
Notes: (Zorroargh, le 2019-02-07)


Lordoy Riffy,

J'ai appris que la traversée vers Pyr ne s'était pas bien passée, et que deux de tes mektoubs avaient servi de repas aux Kitins ; ils pullulent depuis le Grand Essaim. Je compte sur toi pour vendre le restant de la cargaison : trois fois moins de marchandise mais trois fois plus rare, tu es censé me ramener autant que prévu. Pense à apporter les bouteilles à Abycus, si elles ont survécu. L'amitié s'entretient, et celle-ci me rapporte trop pour la délaisser.

Une fois ça fait, laisse ton mektoub chez Abygrian, et reviens au plus vite dans les Lacs. Les routes commerciales sont décidément impraticables avec tous ces Kitins, et la fédération est trop occupée à se disputer le pouvoir pour faire quelque chose avant des cycles. Il est temps d'agir. J'ai réussi à "convaincre" Shaly Nara, de la Guilde de Try, de trouver des volontaires pour aller faire du ménage à l'ouest ; il faut dire qu'elle me doit un service. Il faut que tu te rendes au plus vite chez les Corsaires pour qu'ils fassent leur boulot : rendre Aeden Aqueous à peu près sûre. Fais en sorte qu'il n'y ait plus un Kitin entre Fairhaven et Crystabell. Convainc-les, menace-les, achète-les (sur tes dappers), débrouille toi !

Quant à moi, je pars dès ce soir pour Avendale. Il y a une jeune Trykette là-bas que je devrais pouvoir embobiner, et qui peut rassembler autour d'elle assez de combattants pour rendre praticables les régions du nord. Elle est jeune, influençable, mais elle a un nom célèbre, ça suffira. Je compte sur toi, et ne laisse pas une dette à la taverne comme la dernière fois. Seelagan.

— In Lettre de Padger O'Toogh à l'un de ses colporteurs Riffy Rithy, datée du Quarta, Germinally 4, 3rd AC 2570

-o§O§o-


On peut entendre ces jours-ci le crieur déclamer :

Depuis plusieurs jours, à Avendale comme au bar de Ba'naer, une jeune Tryker apostrophe les passants, arrêtant les guerriers et persuadant les mages. Avec la seule fougue de sa jeunesse, Gwenith tente de convaincre les Trykers d'assembler leurs forces et leur courages pour repousser les Kitins qui occupent encore nombreux, les plages d'Aeden Aqueous. Bientôt, des Citoyens affluent vers Avendale pour écouter et suivre cette jeune combattante si pleine de morgue et de combattivité. Mais Gwenith peut aussi compter sur son nom pour rassembler les Trykers. Un nom célèbre, dans lequel raisonne aux oreilles de toutes et de tous, le souvenir d'un Héros : le nom de Wyler.

-o§O§o-