Ryzom
La fin d'une belle histoire

De EncyclopAtys

Le temps avait fait son oeuvre...et les regrets n'y changeraient rien...les larmes non plus....

Peut être que dans les années à venir le pays des lacs raisonnerait encore de la romance de Miena et Doward...Une histoire si belle et si douce que nombreux sont ceux qui l'avaient admirée, enviée et révée....

Mais Doward et Miena n'auront jamais les enfants qu'ils revaient...Ni la grande maison flottante au bord des lacs ou les amis seraient venus manger et faire la fête...Ou la famille Locna se serait retrouvée...

L'amour finit même par s'éroder aux vents d'Atys...

Pourtant cet amour là avait résisté à bien des tempêtes...

Permettant aux deux homins de faire face toujours ensemble même apres la colère et les pleurs....Le soleil toujours revenait dans leur coeur....

Même dans les moments les plus difficiles ils étaient là l'un pour l'autre écoutant l'appel de deux coeurs qui battaient le plus souvent à l'unisson...

Mais pas cette fois.... La fin des eaux avait emporté avec elle l'amour de Doward et Miena....Ne laissant qu'un sentiment de gachis... Laissant un grand vide dans l'âme de Doward qui s'y était perdu... Et Miena seule avec sa tristesse...

Atys avait célébré l'union de ces deux coeurs et toujours en garderait la mémoire...

L'amour que ces deux là avait vécus avait illuminé leur entourage pendant des années Atyssiennes brillant plus fort que les plus belles étoiles du ciel d'Aeden Aqueous....

La haut sur la corniche de Windermeer raisonne encore les paroles et les rires d'un mariage et les promeneurs qui s'égarent sur ce chemin peuvent les entendre s'ils prétent l'oreille....

Un doux murmure ....un moment magique...l'amour révé....

Mais la vie rattrape même ceux qui révent leur amour...Ceux que le vent et l'eau avaient unis pour résister à deux à tout...et que rien ne devait séparer...

Ainsi s'achéve la romance des Eaux née à Windermeer un soir de printemps il y a si longtemps déja...

Les larmes remplaceront les rires et la joie...et les larmes seront remplacées par l'oubli...

Emportée au vent d'Atys l'image des deux amants se déclarant timidement leur amour....à jamais gravée ....sur l'ecorce qui n'oublie rien et conserve en elle ...les étincelles du coeur ...prêtes à être ranimées...

Leur rapellant dans l'éternité ce qu'ils avaient été...ce qu'ils auraient pu être...ce qu'ils avaient porté...

Et souffle le vent et tombe la pluie....Le ressac des vagues sera toujours là pour rappeler aux homins les amours perdus et les espoirs disparus...

Que le vent et l'eau protégent ces deux là....