Ryzom
La Genèse

De EncyclopAtys

La Création par Elias Tryton

Au commencement, il y avait la matière en fusion. Puis Atys naquit. Alors la génitrice, dont les spasmes ébranlèrent la croûte de la jeune planète, parvint à arracher un premier souffle à sa poitrine palpitante, dans une grande explosion d'énergie. Le train de la vie se mit alors en mouvement.

Les graines de l'existence furent semées par le vent. Les premiers bourgeons se formèrent sur les arbres verdoyants, les oiseaux s'envolèrent dans le ciel, les animaux gambadèrent et les poissons frétillèrent dans le miracle frénétique de la Vie.

Depuis les entrailles de la planète verte, la génitrice créa les Kamis et les dota d'esprit et de conscience, puis les envoya surveiller sa création.

Les Kamis remontèrent à la surface pour explorer les terres sous leur protection. Ils n'allaient pas tarder à rencontrer des adorateurs de la nature : les homins, qui avaient pris racines dans l'Arbre de la Vie?




Lost.png

Nous n'avons plus d'information actuellement sur «La Genèse».

Ce texte provient d'anciennes informations obtenues entre 2002 et 2004 et donc n'est peut-être plus d'actualité. Merci de votre compréhension.


La Genèse (Ancien texte)

Depuis plusieurs siècles, je voyage parmi les couloirs trop paisibles de Ryzom. Je fus témoin de la Poussée Verte d'Atys et de la naissance de l'hominité. J'assistai à leur lutte pour survivre dans un monde sans merci peuplé de plantes tueuses et de monstres rampants. Pire encore, retranchés dans leur ignorance primale, ils firent couler le sang par soif de pouvoir. Affaiblis par une guerre interraciale et reclus sur leur territoire suite à une ségrégation qu'ils s'étaient imposés, ils furent victimes d'une effroyable invasion de Kitins.

Mêmes unies, les puissantes forces atysiennes des Kamis et de la Karavan se retrouvèrent impuissantes face aux attaques des Kitins au cours de cette année maudite. Des populations entières disparurent. Lorsque j'apprenais ces terribles nouvelles, je prêtais immédiatement main forte pour sauver les derniers survivants, dont beaucoup s'étaient dispersés ou enfuis vers des régions reculées.

Trois générations se sont succédé depuis, refermant les blessures, redonnant naissance à la vie, laissant le temps à une introspection et à un renouveau de l'esprit des homins. L'heure est maintenant venue pour les sages et les braves de reprendre courage afin de façonner un nouvel ordre, de franchir les fossés qui séparent les continents et de forger le destin de leurs civilisations.

Ceci est mon seul espoir, dans l'union nous serons mieux armés pour repousser le mal qui avance. J'entends déjà le grondement menaçant de l'Ennemi qui un jour, hélas, fera trembler les entrailles de la planète verte.

Mais j'ai encore foi en ceci, le Nouveau Commencement de l'Humanité

Elias Tryton

Voir aussi