Ryzom
Homins/Première Apparition

De EncyclopAtys

Karavan trooper.jpg

Personne à ce jour n'a percé le mystère de l'arrivée des Homins sur la planète Atys. Deux légendes toutefois traversent le temps, et toute légende est la clé qui mène au secret des origines.

Légende de la Karavan

Rubber-Stamp-Lore choix Vert.png

Il est dit que dans des temps reculés, les Homins habitaient une planète appauvrie. Le Grand Dragon prince des ténèbres vint les séduire par des visions d'eaux pures et de terres fertiles. Il mena les Homins sur la terre promise d'Atys, où il cacha le soleil, plongeant la planète dans le froid et l'obscurité. En fait de pays merveilleux et de liberté, les Homins connurent la désolation et l'esclavage.

Jena, Déesse du soleil, leur apporta la délivrance. La créatrice d'Atys eut vent de la perfidie du Dragon et le remplit du feu éternel. Ainsi, le dragon ne pourrait plus maintenir un climat froid et éteindre la lumière de la vie. La Déesse fit ensuite renaître la lumière, provoquant la Poussée Verte qui permit aux Homins de vivre à nouveau en harmonie dans un monde d'abondance.

Le dragon se réfugia dans sa tanière cachée au plus profond des entrailles d'Atys et s'endormit pour les siècles à venir. La planète devint un monde singulier où le règne végétal domine tous les autres. Certaines plantes y sont plus intelligentes que le plus sage des mages, et d'autres plus redoutables que le plus habile des guerriers. Jena confia à ses disciples Gardiens de la Karavan la mission d'installer les Homins en différents lieux de la planète pour que chaque race joue son rôle dans la conservation d'Atys.

Depuis ce jour, les Homins vénèrent Jena et font des offrandes à ses disciples de la Karavan qui sillonnent Atys et disposent de technologies inconnues. Le culte de la déesse interdit aux Homins de descendre dans les souterrains des Primes Racines où sommeille le Grand Dragon par crainte de réveiller sa colère.

Car il est dit que le Grand Dragon s’éveillera à nouveau. Avant de mourir, il recrachera tout le feu de son corps et causera la fin d’Atys. La prophétie assure que les Homins fidèles aux enseignements de Jena seront à nouveau sauvés et transportés vers un autre monde d’abondance, à la condition qu’ils demeurent à la surface d’Atys.

Légende des Kamis

Alors que les Kamis exploraient l’Écorce encore jeune d’Atys, ils découvrirent de nouveaux êtres nés des graines de Ma-Duk. Ils s’appelaient homins. Des graines tombées dans les lacs limpides étaient nés les Trykers. Des graines enfouies dans les sables du désert chauffés par le soleil étaient nés les Fyros. Des graines enfouies dans l’humus des forêts étaient nés les Matis, et des graines tombées dans la sève remontant des racines profondes étaient nés les Zoraïs.

Les graines divines avaient germé lentement, et elles avaient donné naissance à des êtres particuliers, dotés d’un esprit indépendant. Grâce à cette conscience de leur propre essence, d’Atys et du Vide, les homins avaient le pouvoir de changer le monde. Car bien qu’ils puissent être détruits par le Vide, comme toute création de l’Énergie, leur propre conscience du Vide leur conférait une résistance étonnante à sa corruption, et plus important encore, leur permettait d’agir sur la Goo.

Les Kamis rencontrèrent les homins, et leur confièrent une mission sacrée : combattre le fléau. Ainsi l’existence du Grand Géniteur fut-elle révélée, et ainsi les homins purent-ils prendre leur place dans l’univers.