Ryzom
Apercu Histoire Trykers

De EncyclopAtys

Les Trykers, probablement les plus grands marins de l'ancien monde, vivaient sur des villages flottants dans la région des lacs de Trykoth. Parmi leurs grandes cités, toutes des ports, on comptait Jeniah et Breneth. Elles formaient un ensemble de tribus, chacune étant dirigée par un conseil chargé de régler les différends et de maintenir la paix. Leur existence paisible et idyllique fut perturbée lorsqu'un grand incendie, connu sous le nom de Feu de Coriolis, s'étendit des terres desséchées d'Atys au nord, coupant ainsi la route d'alimentation en eau reliant le désert et la région des lacs ainsi que leurs protecteurs fyros. Profitant de cette calamité au nord pour rompre l'alliance Fyro-Tryker, le roi matis, Aniro III, mena une campagne fulgurante en envahissant la région des lacs et en réduisant facilement en esclavage les Trykers ayant survécu. Mais une compagnie organisée de rebelles, dirigée par Loria, parvint à s'échapper et se réfugia dans les profondeurs d'Atys.

Voyageant à travers les Primes Racines, ces héros trykers réussirent à briser les chaînes de leurs semblables et à les conduire au travers de l'Ecorce d'Atys bravant les pires dangers. Au même moment, réalisant que sans l'aqueduc de la région des lacs, son empire s'effondrerait, Abylus L'Erudit, alors âgé, lança une attaque massive sur le front des Matis dans l'espoir de rétablir l'aqueduc traversant le territoire matis jusqu'à la Région des Lacs. Les forces matis, alors engagées dans une guerre totale, furent incapables de repousser la révolte menée par la Compagnie de Loria qui ramenait son peuple à la Région des Lacs. Loria divisa son peuple en groupes de combats, chacun dirigé par un membre de la Compagnie. Le but était de mener des attaques répétées en alternance sur le front sud. Cette tactique eut pour effet de causer de nombreux dégâts et permit de secourir les forces fyros affaiblies se trouvant au nord et à l'ouest. Aniro III, confronté à la pression Fyro-Tryker, prit finalement la décision de battre en retraite sur ses terres plutôt que de les perdre définitivement.

La route de l'eau fut une fois de plus rouverte. Assagis par l'affrontement, les Trykers développèrent davantage leurs nouvelles aptitudes guerrières pour prévenir toute autre attaque. Et près de deux générations plus tard, profitant d'une invasion de kitins dans les régions désertes qui décima les populations fyros, les Matis tournèrent à nouveau leur regard vers l'ouest et le sud. Cependant, les Trykers n'auraient jamais à connaître la colère des forces matis. Ce fut une force bien plus puissante qui déracina les Trykers de leurs anciennes terres. Les kitins partirent du nord et progressèrent sur le territoire des Matis dévorant littéralement les bataillons matis et les attaquant par derrière. Ils arrivèrent ensuite sur la région des lacs des Trykers et éliminèrent toute trace de l'hominité.

Voir aussi