Ryzom
Aliciae Drosera/La fin de la Nouvelle Feuille

De EncyclopAtys

La fin de la Nouvelle Feuille
Fallenor 2, 3ème AC 2530[1]


Le départ de Maître Mogwaï, Directeur et Rédacteur en Chef du Premier Journal Libre de l’Ecorce -celui que vous tenez entre vos mains- sonnera la cessation de l’activité de ce dernier.

Les copistes cesseront leur activité d’ici deux cernes [2]. Après cela, la Nouvelle Feuille d'Atys sera définitivement indisponible.

Puisse Jena, dans sa grande bonté, bénir tous les lecteurs qui nous auront suivi jusqu’ici, et tous les rédacteurs, même occasionnels, qui auront participé à cette entreprise. Grâce à eux, nous avons su échanger et apprendre.

Chaque lecteur étant été un rédacteur potentiel, chaque paire d’yeux ayant relayé les nouvelles à d’autres oreilles, grâce à vous tous, l’information a circulé, grâce à vous tous, nous avons été utiles, même à l’autre bout de l’Ecorce. C’était l’objectif.

Maître Mogwaï disait : Chaque feuille qui tombe sur la terre, nourrit l’arbre qui refleurira au printemps et portera de nouveaux fruits.

Qu’il en soit ainsi ! Chaque fin est un nouveau commencement : la Vie est faite de cycles, de changements ... Puissent les arbres refleurir au printemps et porter les plus beaux fruits jamais créés.

Gloria !



> La fin de la Nouvelle Feuille 26 novembre 2005, par Edge, Homin.

Ceux qui créent et donnent d’eux pour le bien de tous sont sans conteste les meilleurs et les plus méritants d’entre-nous.

A Maître Mogwai,

A tous ceux qui ont fait vivre la Nouvelle Feuille,

Mon Respect le plus profond et mes Félicitations les plus sincères.

Bons vents à vous, où que ceux ci vous amènent.


> La fin de la Nouvelle Feuille 26 novembre 2005, par Daynota O’Hildaäga

C’est peinée que j’ai appris le départ de Maître Mogwaï et pressenti la fin de la Nouvelle Feuille d’Atys. Je ne peux que vous féliciter d’avoir développé un tel projet, et ce fut un réel plaisir, tant de lecture que d’écriture (pas autant que je l’aurais voulu), pour moi.

Grand Merci à vous. Puissent les Vents vous accompagner dans votre périple.


> La fin de la Nouvelle Feuille 25 novembre 2005, par Paera Ama Din Covee

Un immense merci à Maître Mogwaï pour cet excellent journal et pour m’avoir permis d’y contribuer, certes beaucoup moins que je l’aurais souhaité, et pour avoir offert un emploi à une jeune trykette à peine débarquée en Aeden Aquaeus.

Et comme les feuilles tombées à l’automne servent de terreau aux pousses du printemps, puisse le talent du rédacteur en chef trouver de nouvelles terres fertiles.

Que l’eau et le vent vous portent toujours et en tout lieu, maître Mogwaï.

Paera Ama Din Covee



  1. mercredi 23 novembre 2005.
  2. Le 7 décembre