Ryzom
A la recherche du passé (1/3), par Doward

De EncyclopAtys

La recherche du passé, première partie, par Doward.


Le tryker ôta son casque et contempla le campement du haut de la gigantesque dune. Il transpirait abondamment sous son armure lourde et il avait hâte que tous ceci finisse. Le désert était beau mais il était trop vieux pour ce genre de course...

Sous le soleil brûlant et immense la petite Karavan tryker conduite par des homins du désert s'avança rapidement vers les tentes en contrebas. Les nomades braquèrent aussitôt leurs armes en direction de ceux qui arrivaient mais après quelques palabres avec les guides fyros la tension retomba.

Le chef du petit groupe tryker descendit de son mektoub et se retourna.

« Ce sont ces gens qui l'ont trouvé O Byroy ? »

Enlevant son casque Diwan O Byroy regarda son employeur. Cet homin était pour lui une énigme, il dépensait des fortunes en dappers depuis prés de quatre cycles qu'il travaillait pour lui pour trouver un moyen de d'ouvrir une route vers les anciennes terres... Mais jusqu'à maintenant toutes les tentatives avaient échouées et dernièrement il lui avait demandé de rechercher en pays Matis et Fyros des homins qui auraient pu apercevoir ce curieux emblème : Un gigantesque Baldusa des lacs trykers blanc bondissant sur les eaux, le corps entouré d'un éclair d'énergie formant une sorte d'écriture.

Et il y a quelque jours il avait trouvé...

« Oui ce sont eux mais ils ne sont guère causant, et j'ai n'ai pas pu en savoir plus c'est un pur hasard qui m'a fait découvrir l'objet sur le marché de Thesos... »

« Hum il faut pourtant que je sache où et comment il est entré en sa possession et si il en a vu d'autres... »

Les deux trykers entrèrent sous une grande tente après que leur guide fyros aie obtenu l'autorisation de leurs hôtes. L'air était agréablement frais à l'intérieur et après que ses yeux se soient habitués au changement de luminosité le chef des Trykers se retrouva face un petit groupe de nomades fyros qui le regardaient l'air méfiant.

D'un geste celui qui devait être leur chef invita les trykers à s'asseoir sur les tapis qui couvraient le sol...

« Je vous remercie d'avoir bien voulu nous recevoir je... » Le fyros fit un geste intimant le silence et après une hésitation pris une outre et versa dans trois coupes de l'eau . « D'abord le rituel de bienvenue trykers... » Il tendit les coupes et s'humecta les lèvres.

« Pourquoi venez vous dans le désert le soleil est brûlant et il n'y a pas d'eau... » Diwan O Byroy pris la parole.

« Comme je vous l'ai expliqué Galaius mon employeur recherche l'origine de l'objet que les vôtres ont troqués à Thesos il y a quelque temps déjà »

« Pourquoi le cherchez vous tryker si vous voulez en savoir plus il faut me dire quelle importance cela peut avoir pour vous »

« Hum cet objet comme vous dites est un emblème tryker »

« Un emblème et c'est pour cela que vous le recherchez »

« Oui »

« Pourquoi ?»

« Disons qu'il a une certaine importance pour moi »

« Si je vous dis ou les miens l'ont découvert que me donnez vous en échange ?»

« Faites votre prix je suis prêt à vous donner la somme que vous voudrez »

Le fyros eut un sourire alors que dans la tente le silence se faisait.

« Je ne veut pas de dappers...les miens ont besoins d'eau. Vous nous paierez en eau tout les mois pendant un cycle vous m'aménerez une outre d'eau fraîche du pays des lacs »

le tryker sourit.

« Très bien j'accepte et maintenant dites moi ou vous avez trouvé cela » Et il sortit de son sac le pendentif.

Le fyros plissa les yeux comme s'il jaugeait son interlocuteur.

« Vous ne me dites pas tout »

« Non mais nous avons un accord et chacun de nous va l'honorer n'est ce pas ? »

« Très bien les miens ont trouvé ce pendentif sur un cadavre sur un champ de bataille il y a quelques lunes »

« Un cadavre de tryker ? »

« Je l'ignore, cela a de l'importance ?»

Divan O Byroy remarqua qu'à cette question son chef se crispa.

« Oui ca en a ! »

Le fyros sourit et se tourna vers ses hommes. Il échangea quelques paroles à voix basse.

« C'était une trykette »

A ces mots le chef des trykers se rembrunit.

« Vous êtes sur ? Et il n'y en avait pas d'autres? »

« Non »

Le tryker se leva. « Je respecterais mon engagement, nous devons partir merci pour votre accueil »

« Ce que je vous ai dit ne vous a pas plu n'est ce pas... »

« Non mais cela est mon affaire désormais »

« Venez Diwan »

Après avoir avoir salué les deux trykers sortirent.

« Alors qu'avez vous découvert dit O byroy »

« Ce que je redoutais, nous devons rentrer à FairHaven et je dois prendre des dispositions. Vous enverrez des homins fouiller ce champ de bataille dont il parle et également dans le jardin fugace. »

« Mais que cherchons nous ?»

« Toujours la même chose O Byroy je dois avoir des certitudes pas des soupçons »

Diwan O Byroy était intrigué, ce que son employeur venait d'apprendre semblait le perturber.

« Je rentre par mes propres moyens nous nous voyons à FairHaven »

Et il brisa un pacte. Quelque secondes plus tard il n'était plus là.

Quelque jours plus tard une annonce placardée sur les murs des plus grandes cités d'Atys disait ceci

Homines, Homines si vous avez eux l'occasion de voir un objet ou un homin portant ce symbole (Un gigantesque Baldusa des lacs trykers blanc bondissant sur les eaux, le corps entouré d'un éclair d'énergie formant une sorte d'écriture). Contactez Diwan O Byroy à FairHaven Route de Loria Ancien Hall de guilde des eaux atyssiennes

Toute information exacte sera récompensée à hauteur de 500000 dappers.