Ryzom
Wong Fei-Hung : Différence entre versions

De EncyclopAtys

m
m (lien)
Ligne 31 : Ligne 31 :
 
L’émerveillement dura plusieurs jours durant lesquels ils s’avancèrent de plus en plus dans le Pays Malade, découvrant les autres grandes cités telles que  '''[[Hoi-Cho]]''', '''[[Jen-Laï]]''' et '''[[Min-Cho]]''' où Mohi découvrit son paradis, le Promontoire des '''[[Kipee|Kipees]]''', sur lequel il allait passer des heures et des heures. Il ne s’arrêtait que lorsqu’il sentait les Kamis oppressés par l’intensité de ses forages ou que l’Appel de la route devenait trop fort pour lui et ses frères de clan. L’appel de la Route…cette communion avec Atys qui avait poussé Wu-Song, le Pèlerin, à rester à la surface lors de la grande invasion. Cet appel qui lui avait inspiré les commandements que les trois jeunes homins s’efforçaient de découvrir et comprendre quotidiennement.<br /><br />
 
L’émerveillement dura plusieurs jours durant lesquels ils s’avancèrent de plus en plus dans le Pays Malade, découvrant les autres grandes cités telles que  '''[[Hoi-Cho]]''', '''[[Jen-Laï]]''' et '''[[Min-Cho]]''' où Mohi découvrit son paradis, le Promontoire des '''[[Kipee|Kipees]]''', sur lequel il allait passer des heures et des heures. Il ne s’arrêtait que lorsqu’il sentait les Kamis oppressés par l’intensité de ses forages ou que l’Appel de la route devenait trop fort pour lui et ses frères de clan. L’appel de la Route…cette communion avec Atys qui avait poussé Wu-Song, le Pèlerin, à rester à la surface lors de la grande invasion. Cet appel qui lui avait inspiré les commandements que les trois jeunes homins s’efforçaient de découvrir et comprendre quotidiennement.<br /><br />
  
Ils apprirent aussi des plus sages qui avaient voyagé avant eux, la chasse, les arcanes de la magie, la collecte des ressources d’Atys, recevant les enseignements de vénérables frères tels que Raz-Akam du clan Sai-Shun, Razyel Frêre maître de l'Ordre des Questeurs ou Houyo, Gardien de la Sève. Ce dernier les prit sous son aile et les emmena découvrir le désert et l’Oasis d’ '''[[Oflovak Rydon|Oflovak]]''' qui se révéla à eux au petit matin, dans une féerie de couleurs qui gravèrent à jamais les merveilles du désert dans leurs cœurs.  '''[[Pyr]]''' a Grande leur coupa le souffle,  '''[[Thesos]]''' brillait au loin et  '''[[Yrkanis]]''' les appelait. Wu-Song marchait pour survivre, ses fils marcheront pour vivre. Ils reprirent la route, les commandements de Wu-Song raisonnant avec leurs pas…
+
Ils apprirent aussi des plus sages qui avaient voyagé avant eux, la chasse, les arcanes de la magie, la collecte des ressources d’Atys, recevant les enseignements de vénérables frères tels que Raz-Akam du clan Sai-Shun, Razyel Frêre maître de l'[[Ordre des Questeurs]] ou Houyo, Gardien de la Sève. Ce dernier les prit sous son aile et les emmena découvrir le désert et l’Oasis d’ '''[[Oflovak Rydon|Oflovak]]''' qui se révéla à eux au petit matin, dans une féerie de couleurs qui gravèrent à jamais les merveilles du désert dans leurs cœurs.  '''[[Pyr]]''' a Grande leur coupa le souffle,  '''[[Thesos]]''' brillait au loin et  '''[[Yrkanis]]''' les appelait. Wu-Song marchait pour survivre, ses fils marcheront pour vivre. Ils reprirent la route, les commandements de Wu-Song raisonnant avec leurs pas…

Version du 18 mars 2006 à 03:26


Carte d'Identité

wong83petit3jl.jpg

Prénom d'usage : Wong
Prénom : Wong
Surnom : Wong, Wongy, Vilain Zorai, Mon Grand Zorai, le Géant Vert, Wongkoo, Wong Fei, "Maître"
Nom : Fei-Hung
Race : Zorai
Allégeance : Pro-Kami
Guilde : Les Fils du Wu-Song

Sa vie

==Petite biographie==

Ardjuna, fils de Sâdhanâ, Mohi, fils de Nuku-hiva et Wong Fei-Hung, fils de Huang-Lao, foulèrent enfin le sol de Zora, au coeur du Pays Malade. Les enseignements de Wu-Song, le Pèlerin, lui qui avait guidé leurs ancêtres à la recherche de la survie sur Atys les avait menés ici, à la recherche de leurs racines, au contact du peuple Zorai.

« Par tout Atys ! s’écria Wong Fei-Hung, l’émerveillement ne s’arrêtera t’il donc jamais…? Quelle cité majestueuse ! La Grâce des Kamis a bel et bien touché notre peuple, nous sommes sur la bonne voie mes frères, le travail nous attends ! »

Ardjuna n’en croyait pas ses yeux. « C’est noir de monde ! Regardez celui-ci ! Je n’ai jamais vu de gants de la sorte, et cette armure étincelante ! Par Ma-Duk, regarde Mohi ! Mohi ? »

« …de l‘ambre mes frères ! A même le sol ! Il n’y a qu’à se baisser pour la ramasser ! Un véritable don d’Atys ! » s’écria le jeune homin aux longues tresses.

L’émerveillement dura plusieurs jours durant lesquels ils s’avancèrent de plus en plus dans le Pays Malade, découvrant les autres grandes cités telles que Hoi-Cho, Jen-Laï et Min-Cho où Mohi découvrit son paradis, le Promontoire des Kipees, sur lequel il allait passer des heures et des heures. Il ne s’arrêtait que lorsqu’il sentait les Kamis oppressés par l’intensité de ses forages ou que l’Appel de la route devenait trop fort pour lui et ses frères de clan. L’appel de la Route…cette communion avec Atys qui avait poussé Wu-Song, le Pèlerin, à rester à la surface lors de la grande invasion. Cet appel qui lui avait inspiré les commandements que les trois jeunes homins s’efforçaient de découvrir et comprendre quotidiennement.

Ils apprirent aussi des plus sages qui avaient voyagé avant eux, la chasse, les arcanes de la magie, la collecte des ressources d’Atys, recevant les enseignements de vénérables frères tels que Raz-Akam du clan Sai-Shun, Razyel Frêre maître de l'Ordre des Questeurs ou Houyo, Gardien de la Sève. Ce dernier les prit sous son aile et les emmena découvrir le désert et l’Oasis d’ Oflovak qui se révéla à eux au petit matin, dans une féerie de couleurs qui gravèrent à jamais les merveilles du désert dans leurs cœurs. Pyr a Grande leur coupa le souffle, Thesos brillait au loin et Yrkanis les appelait. Wu-Song marchait pour survivre, ses fils marcheront pour vivre. Ils reprirent la route, les commandements de Wu-Song raisonnant avec leurs pas…