Ryzom
Portail:Matis/Mateis

De EncyclopAtys

Révision datée du 2 août 2018 à 18:32 par Zorroargh (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Matis Histoire Protagonistes Politique Culture Roleplay Lexique Mateis
Portail matis princ.png
 
Uncompleted.png
Cette page est inachevée.
Ce qui suit est est en construction ou à compléter. Pour aider l'Encyclopatys, Discutez-en ou améliorez-la !.


Généralités et Règles Mateis Classique

Le Mateis Classique

Lorsque l'on voit les nominatifs des Pnjs sur Atys, et principalement dans les villes, on est tenté de dire que les Matis sont "italiens" et que leur langue donc en est de même. Cependant il existe des incohérences comme le roi Yrkanis ou Yasson, l'épée Klyde, Slathe et la plupart des autres crafts matis où la consonnance est loin d'être italienne. Taenad le créateur du mateis s'est donc inspiré du langage elfique de Tolkien. A cause de quoi dites-vous ? A l'image des elfes, les matis ont un air hautain, ils sont arrogants, sûr d'eux, convaincu de la supérioté de leur race. Le mateis s'inspire du Quenya, le langage des hauts-elfes. Cela ne veut pas dire qu'il a été repris mot pour mot où bien qu'il faut commencer à le faire.

Règles stylistiques pour les néologismes

Les Sonorités

Le Mateis, langage matis, est une langue généralement douce. Il y a très peu de doubles consonnes et beaucoup de voyelles doubles. De même, il y a peu de consonnes dures telles que le t ou le k et elles sont réservées à des mots ayant une connotation négative, désagréable ou, au contraire, importante et supérieure. Par exemple le mot kterhos qui signifie barbare/fyros et l'exemple type de ce que l'on peut faire de plus dur comme mot en mateis, combinant les lettre dures mateis k, t et rh, exprimant l'opinion que peuvent avoir les matis sur le peuple fyros.

Les Voyelles
  • a, i et o se prononcent comme dans la langue française.
  • e se prononce é, ainsi Serae prononce Séraé.
  • u se prononce comme le u italien donc un ou français. Ainsi Lum (Vie) se prononce plus ou moins Loum.
  • y est en général plus considéré comme une consonne car il est associé à une voyelle, le son est le même que le y du français, comme dans Yaourt ou Voyelle, par exemple... Il peut cependant de temps en temps prendre le son i comme dans Yrkanis.
Les Consonnes

Remarque n°1 : Il n'existe pas de consonne muette en matis, ainsi Ereis (Être), se prononce É-ré-ice. La plupart des consonnes ont la même prononciation en matis et en langage commun.

  • ch se prononce tch, ainsi Cherae (Chance) se prononce Tchéraé.
  • sh se prononce comme le ch dans Cheval.
  • r est un r légèrement roulé. Comme les r d'un italien qui parlerait français.

Remarque n°2 : Comme dit plus haut, certaines consonnes sont dures et induisent donc une notion négative ou à l'inverse de supériorité. Il s'agit du c, k et du t.

  • c a deux sonorités différentes selon la lettre qui le suit. On le prononcera tch s'il est suivi d'un e ou d'un i et k dans tous les autres cas. Il sera plus souvent utilisé pour les notions négatives comme dans Decati (Douleur)
  • k se prononce comme le k français et sert pour les notions supérieures comme Karan (Roi).
  • rh est la consonne la plus dure du langage matis et est très proche du j en espagnol, il vient du fond de la gorge. Ce son est très rare et n'intervient que dans des mots ayant une très forte connotation négative comme Kterhos.

Remarque n°3 : Il est parfois possible de doubler une consonne pour en allonger le son, mais cela reste exceptionnel comme Nasse (Poison). Il faut alors accentuer la prononciation de cette manière : Nass-Sé.

La Langue

Règle de construction d'une phrase

Le langage matis est un langage de substitution par rapport au langage commun. C'est-à-dire que l'ordre des mots ne change pas de la phrase en langage commun vers la phrase matis, on se contente de remplacer le mot en langage commun par son équivalent matis.

Les Temps
Infinitif et Présent Passé Futur Impératif
-eis -eiti -ias -ates

Remarque : Il n'y a pas de formes distinctives entre les personnes, le singulier ou le pluriel. Pour savoir à quelle personne le verbe est accordé, il suffit de regarder son sujet. On ne distingue pas également les différentes formes du passé par exemple. J'aimais et j'ai aimé sera traduit dans les deux cas par Ne mindaleiti.

Les Pronoms Sujets
Français Mateis
Singulier Pluriel Singulier Pluriel
Je, Me, Moi On, Nous Ne Nye
Tu, Te, Toi Vous Le Lye
Il, Elle, Lui, Le, La Ils, Elles, Les, Leur Se Sye

Remarque : Le pronom indéfini Il du français se traduit aussi par Se. Le pronom On se fait remplacer automatiquement par Nous, soit Nye.

Les Autres Pronoms
Français Mateis
Singulier Pluriel Singulier Pluriel
Mon, Ma Mes Na, Nae Nai
Ton, Ta Tes La, Lae Lai
Son, Sa Ses Sa, Sae Sai
Notre Nos Nya Nyai
Votre Vos Lya Lyai
Leur Leurs Sya Syai
Les Suffixes

Remarque : Les suffixes s'appliquent aux personnes. Le Roi Yrkanis se traduit par I Yrkanis Karan.

  • -wivan : faible, relation à un inférieur
  • -modin : égal, relation d'égal à égal
  • -kin : seigneur, relation à un supérieur (s'applique aussi à la faune alpha (HRP : les rois de la forêt)).
  • -karan : roi, réservé au Roi Matis (écrit seul, Karan veut dire Roi)
Les Accords

Pour les adjectifs et formes passives :

  • -a : singulier masculin
  • -ae : singulier féminin
  • -ai : pluriel masculin et féminin

Pour les noms :

  • -e : singulier
  • -ei : pluriel
  • -ena : contraction de -e nar, celui qui effectue l'action du radical (ex : matal- notion de combat => matalena : le combattant, celui qui se bat)
  • -enae : féminin de -ena, celle qui effectue l'action (ex : matalenae : la combattante)
  • -enai : pluriel de -ena (ex : matalenai : les combattant(e)s)
  • -a/ae/ai : reprise de la forme passive pour créer la personne qui subit l'action (ex : matala : le battu, le vaincu, le combattu, l'adversaire)
La Négation

La négation dans les phrases est de la forme générale Ne [...] Pas dans le français. En matis cette formation est traduite par Nec. Par exemple, Ne pas aimer se traduit par Nec mindaleis.

Les Nombres et Calculs

Français Mateis Français Mateis
Zéro Mane Onze Caine-mine
Un Mine Vingt Atecaine
Deux Ate Trente Sept Nelecaine-ote
Trois Nele Cent Decai
Quatre Came Cent Un Decai-mine
Cinq Leme Deux Cent Six Atedecai-ene
Six Ene Sept Cent Trente neuf Otedecai-nelecaine-nere
Sept Ote Grandes valeurs
Huit Tole Mille Atacai
Neuf Nere Million Elacai
Dix Caine Milliard Caikin

Remarque n°1 : Les mathématiques matis sont en base 10. Construire un nombre est très simple, il suffit de s'aider du tableau ci-dessus. Il y a cependant quelques règles à respecter.

  • On sépare par un tiret les unités des dizaines, des centaines et ainsi de suite. Quinze c'est donc Dix et Cinq soit Caine-leme.
  • On colle le multiple de la dizaine, des centaines etc. au mot dix, cent etc.
    • Exemple n°1 : Vingt-cinq c'est donc Deux, Dix, Cinq soit Atecaine-leme.
    • Exemple n°2 : Deux-cent trente-deux c'est donc Deux, Cent, Trois, Dix, Deux soit Atedecai-nelecaine-ate.

Remarque n°2 : Les règles de calculs ne différent pas de celles que vous connaissez en français.

  • On traduit l'addition par i Entiasae (lit. La suite)
    • Exemple n°3 : 2+4 c'est ate enteis came (deux suit quatre)
  • On traduit la Soustraction par i Anase.
    • Exemple n°4 : 4-2 c'est came an ate (quatre vers deux),
  • On traduit la Division par i Apase.
    • Exemple n°5 : 4/2 c'est came apa ate (quatre sur deux)
  • On traduit la Multiplication par i Ilyase.
    • Exemple n°6 : 2*4 c'est ate ilya came (deux avec quatre).
  • On traduit l'Egalité par i Modine.
    • Exemple n°7 : 2*4 est égal à 8 se traduit par ate ilya came modineis tole (deux avec quatre est égal à huit).

Remarque n°3 : Les matis ne parlent que de nombre dans N, l'ensemble Z n'existe pas. Au lieu de dire "Il y aura -2000 dappers.", les matis disent "Il manquera 2000 dappers", Se manneiti ateatacai dappers.

Le Mateis Moderne

Basé sur le travaile de Taenad, Velavao a rafraîchit le Mateis en lui donnant une version moderne sous les conseils de Zagh. Il s'agit d'un document rare de la Maison AlKiane.

Règles stylistiques pour les néologismes

Les sonorités des voyelles et des consonnes restent les mêmes que pour le Mateis classique. C'est une règle primordiale.

La Langue

Le langage matis est un langage de substitution du langage commun. L’ordre des mots ne change donc pas dans la phrase, seules les règles de grammaire diffèrent. Pour traduire une phrase du commun vers le matis (ou l’inverse), on se contente donc de remplacer chaque mot ou expression par son équivalent(e) matis (ou français).

Construction des mots

Les mots matis son divisés en deux catégories : les dérivables et les outils. Les premiers servent à exprimer les notions de la phrase, les seconds servent à les organiser logiquement. Le dérivable peut être un nom, adjectif, ou verbe. Il est composé d’un radical qui exprime un concept, un état ou une chose et d’une terminaison qui précise l’usage du mot. Il existe également des préfixes ou suffixes qui peuvent ajouter diverses idées au mot, comme la négation, la répétition, la distance, la relation, etc.

Grammaire : Les Dérivables

Règles de déclinaisons

Il existe trois terminaisons qui déterminent la catégorie du mot. Remarque : Nous utiliserons la racine Matal (Notion de combat) pour exemple.

Les trois catégories de mots
  • Pour un nom : -e
    • Exemple : Matale (Le combat.)
  • Pour un adjectif : -a (La terminaison est facultative au masculin.)
    • Exemple : Matala (Combattant.) - Matalae (Combattante.) - Matalai (Combattants.)
  • Pour un verbe : -i
    • Exemple : Matali (Combattre.)
Les suffixes des notions

A ces trois terminaisons peuvent s’ajouter des suffixes, pour exprimer diverses notions, comme le genre (masculin/féminin), le nombre (singulier/pluriel), le mode d’action (actif/passif), le temps (passé/présent/futur), etc.

  • Pour le féminin : -e (Les noms ne s'accordent pas en genre.)
  • Pour le pluriel : -i (Le genre féminin n'est pas marqué au pluriel.)
    • Exemple : Matalei (Les combats.)
  • Pour l'actif : -na (Pour celui qui effectue l’action, directement après la terminaison du nom.)
    • Exemple : Matalena (Le combattant.) - Matalenae (La combattante.) - Matalenai (Les combattant(e)s.)
  • Pour le passif : -ya (Pour celui qui subit l’action, directement après la terminaison de l’adjectif.)
    • Exemple : Matalaya (Le combattu.) - Matalayae (La combattue.) - Matalayai (Les combattu(e)s.)
  • Pour le présent : -es
    • Exemple : Matalies
  • Pour le passé : eti
    • Exemple : Matalieti
  • Pour le futur : -as
    • Exemple : Matalias
  • Pour l'impératif : -at
    • Exemple : Mataliat
Les préfixes et suffixes de nuances

Il existe ensuite des préfixes et suffixes permettant de nuancer le propos. Ils peuvent exprimer la relation envers l’interlocuteur, nier une assertion, indiquer une répétition, de l’insistance, de l’énervement, etc.

  • La relation à un inférieur : -wivan
  • La relation à un égal : -modin
  • La relation à un supérieur : -kin
  • La relation au Roi : -karan
  • La négation : Nec-
  • La répétition : Ata-
  • L'insistance : Ta- (Uniquement avant un verbe, il sert à insister sur l’action.)
  • L'énervement : Dar- (Avant un adjectif ou un nom qui fait référence à un évènement ou une chose qui énerve l’interlocuteur.)
  • Le désintérêt : Ha- (Avant un adjectif ou un nom qui fait référence à un évènement ou une chose qui n’intéresse pas l’interlocuteur.)
  • L'action inverse : Mi- (A ne pas confondre avec la négation.)
Spe labs.png

Les principaux portails du Wiki de Ryzom

Ryzom: La LoreLe Jeu HRP
Atys: Le monde d'AtysFloreFaune
Nations: FyrosMatisTrykerZoraï
Factions: KamiKaravanMaraudeursRangersTrytonistes

L'encyclopédie: Les Chroniques d'AtysLa Grande BibliothèqueLes arcanes HRP