Ryzom
La renaissance des Locna : Différence entre versions

De EncyclopAtys

m (orthographe et liens)
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
Le vent soufflait sur les falaises qui dominait l'enclave Locna.
 
Le vent soufflait sur les falaises qui dominait l'enclave Locna.
Le tryker se tenait seul au dessus du vide. Il repensait au cadeau que Kalespo le vénérable zorai lui avait remis quelques heures plus tôt.
+
Le [[tryker]] se tenait seul au dessus du vide. Il repensait au cadeau que Kalespo le vénérable [[zoraï]] lui avait remis quelques heures plus tôt.
  
Le pendentif au Baldusa Blanc pendait autour de son cou...
+
Le pendentif au [[Baldusa]] Blanc pendait autour de son cou...
  
Moira Locna l'avait laissé à Kalespo le dernier rescapé de la grande marche pour que Doward l'ai si un jour ses pas le conduisait vers l'ancien lac.
+
Moira Locna l'avait laissé à Kalespo le dernier rescapé de la grande marche pour que Doward l'aie si un jour ses pas le conduisaient vers l'ancien lac.
  
 
Sentant le souffle du vent autour de lui le tryker leva les yeux au ciel. Il n'avait pas participé à ce rite depuis des cycles mais aujourd'hui il devait le faire pour honorer les siens et remercier le ciel d'être encore en vie..
 
Sentant le souffle du vent autour de lui le tryker leva les yeux au ciel. Il n'avait pas participé à ce rite depuis des cycles mais aujourd'hui il devait le faire pour honorer les siens et remercier le ciel d'être encore en vie..
  
 
Diwan O Byroy appuyé sur une béquille contemplait la scéne avec circonspection...
 
Diwan O Byroy appuyé sur une béquille contemplait la scéne avec circonspection...
Locna était fou mais sa folie avait quelque chose de spéciale...
+
Locna était fou mais sa folie avait quelque chose de spécial ...
 
Il croyait ce qu'il disait et cela lui donnait une sorte de foi qui le faisait avancer sans jamais faiblir.  
 
Il croyait ce qu'il disait et cela lui donnait une sorte de foi qui le faisait avancer sans jamais faiblir.  
 
O byroy repensa à ses vagues souvenirs du voyage ...
 
O byroy repensa à ses vagues souvenirs du voyage ...
  
La faim, la soif et le desespoir avec au bout la mort pour beaucoup...Mais Doward Locna avait continué à marcher et à la fin il l'avait même porté lui le grand [[explorateur tryker]]...Jusqu'a ce que ces etranges homins les trouvent a moitié mort..
+
La faim, la soif et le desespoir avec au bout la mort pour beaucoup...Mais Doward Locna avait continué à marcher et à la fin il l'avait même porté lui le grand [[explorateur tryker]]...Jusqu'à ce que ces étranges homins les trouvent à moitié mort..
  
Regardant son ancien employeur qui était maintenant son ami O byroy se demandait ce qui allez se passer même si il avait une vague idée sur la chose...
+
Regardant son ancien employeur qui était maintenant son ami O byroy se demandait ce qui allait se passer même si il avait une vague idée sur la chose...
  
Soudain alors qu'un fort coup de vent manqua de le déséquilibrer Diwan apercu Doward Locna sauter dans le vide..
+
Soudain alors qu'un fort coup de vent manqua de le déséquilibrer Diwan aperçut Doward Locna sauter dans le vide..
  
Aussi vite qu'il le put il se precipita pour voir un spectacle étrange... Locna semblait comme porté pour les vents alors que son corps filait comme un pierre vers le sol...Ce fou aller s'ecraser quand soudain...
+
Aussi vite qu'il le put il se precipita pour voir un spectacle étrange... Locna semblait comme porté pour les vents alors que son corps filait comme un pierre vers le sol...Ce fou allait s'écraser quand soudain...
  
 +
Le planeur s'élança d'une corniche sur la falaise et décrivit des cercles à grande vitesse.. Jouant sur les courants aériens il parvint à la hauteur de Doward et ce dernier réussit à s'accrocher...
  
Le planeur s'élenca d'une corniche sur la falaise et decrivit des cercles a grande vitesse..Jouant sur les courants aériens il parveint à la hauteur de Doward et se dernier reussit à s'accrocher...
+
Avec effroi O byroy vit le planeur s'affaiser dangereusement sous le poids de Locna mais au dernier moment il parvint à se redresser...
  
Avec effroi O byroy vit le planeur s'affaisait dangereusement sous le poids de Locna mais au dernier moment il parvint a se redresser...
+
Quelques heures plus tard Doward Locna et Diwan O byroy était assis devant un feu dans une  vallée écartée au milieu du camp des proscrits...
  
Quelques heures plus tard Doward Locna et Diwan O byroy était assis devant un feu dans une  vallée ecartée au milieu du camp des proscrits...
+
Au loin le hurlement des [[Kipucka]] retentissait...Diwan regarda Doward intrigué.
 
 
Au loin le hurlement des Kipucka retentissait...Diwan regarda Doward intrigué.
 
  
 
"Vous frisonnez?"
 
"Vous frisonnez?"
  
"Non je ne supporte pas le cris des ces créatures"
+
"Non je ne supporte pas le cris de ces créatures"
  
"Vous avez effectuez le rite du vent aveugle et vous avez peur des Kipucka?"
+
"Vous avez effectuer le rite du vent aveugle et vous avez peur des Kipucka?"
  
 
"C'est une longue histoire Diwan..."
 
"C'est une longue histoire Diwan..."
  
"Comment saviez vous que le planeur serais la?"
+
"Comment saviez vous que le planeur serait là?"
  
 
"Je ne le savais pas"
 
"Je ne le savais pas"
  
O byroy s'etrangla.
+
O byroy s'étrangla.
  
 
"Vous étes dingue"
 
"Vous étes dingue"
Ligne 48 : Ligne 47 :
 
Doward sourit  
 
Doward sourit  
  
"Non j'ai juste la foi et ce que je crois me tiens debout, comment croyez vous que j'ai supporté ..."
+
"Non j'ai juste la foi et ce que je crois me tient debout, comment croyez vous que j'ai supporté ..."
  
Doward montra son dos à Diwan...Ce dernier frisonna. Le dos du tryker était marque de zébrures blanchâtres et de boursouflures...Autant de coups de fouets mal cicatrisés.
+
Doward montra son dos à Diwan...Ce dernier frisonna. Le dos du tryker était marqué de zébrures blanchâtres et de boursouflures...Autant de coups de fouets mal cicatrisés.
  
 
" Qu'est ce que "
 
" Qu'est ce que "
Ligne 56 : Ligne 55 :
 
"La marque de Lovénia ma tutrice et celle de certaines autres honorées. On ne devient pas un proscrit sans en subir les conséquences"
 
"La marque de Lovénia ma tutrice et celle de certaines autres honorées. On ne devient pas un proscrit sans en subir les conséquences"
  
" je ne comprend pas...Ces homines vous on fait ca"
+
" je ne comprend pas...Ces homines vous ont fait ca"
  
 
Doward soupira..
 
Doward soupira..
Ligne 62 : Ligne 61 :
 
"Les homines Locna ont sauvés le clan Diwan. J'etais jeune et je refusais de voir les choses en face. Certaines n'étaient pas mauvaises d'autres aveuglées par leur pouvoir et leur rôle et la plupart écrasées par le poid de leurs responsabilitées"
 
"Les homines Locna ont sauvés le clan Diwan. J'etais jeune et je refusais de voir les choses en face. Certaines n'étaient pas mauvaises d'autres aveuglées par leur pouvoir et leur rôle et la plupart écrasées par le poid de leurs responsabilitées"
  
"Mais ca n'excuse pas tout ca"
+
"Mais ca n'excuse pas tout ça"
  
"Ceci explique tout ca. Les collines de la terreur"
+
"Ceci explique tout ça. Les collines de la terreur"
  
" Doward que faisons nous ici...Je veux dire qui sont ces gens et ou est votre clan...?"
+
" Doward que faisons nous ici...Je veux dire qui sont ces gens et est votre clan...?"
  
 
"Les proscrits sont tous ce qui reste du clan Locna. L'enclave est vide alors.."
 
"Les proscrits sont tous ce qui reste du clan Locna. L'enclave est vide alors.."
  
"Mais qui sont-ils et ou sont les honorées et votre clan?"
+
"Mais qui sont-ils et sont les honorées et votre clan?"
  
"Les proscrits sont ceux qui ont refusés le joug des honorés et ont survecut à la fosse..Bien des fois certaines honorées ont voulus les détruirent mais Moira les en as toujours empechées arguant que ce qui survivaient devaient être laissé tranquille"
+
"Les proscrits sont ceux qui ont refusé le joug des honorées et ont survecu à la fosse..Bien des fois certaines honorées ont voulu les détruire mais Moira les en a toujours empechées arguant que ceux qui survivaient devaient être laissé tranquille"
  
"Moira votre grand mere? Elle a finit à la fosse elle aussi, non?"
+
"Moira votre grand mere? Elle a fini à la fosse elle aussi, non?"
  
"Oui pour avoir tenté de me sauver et Kalespo l'a sauvé et amenée ici"
+
"Oui pour avoir tenté de me sauver et Kalespo l'a sauvé et amené ici"
  
 
Un jeune tryker s'approcha du feu avec une outre et regarda timidement Doward.
 
Un jeune tryker s'approcha du feu avec une outre et regarda timidement Doward.
  
" Approche cousin Allastair tu m'a aidé leur du rite du vent, vient partager notre feu"
+
" Approche cousin Allastair tu m'a aidé lors du rite du vent, viens partager notre feu"
  
 
Avec un peu de crainte Allastair s'approcha des deux Trykers et s'assit  
 
Avec un peu de crainte Allastair s'approcha des deux Trykers et s'assit  
  
"Laird Doward je, je suis vraiement heureux de t'avoir aidé cet apres midi c'etait un honneur pour moi"
+
"Laird Doward je, je suis vraiment heureux de t'avoir aidé cet apres midi c'etait un honneur pour moi"
  
"Ne m'appelle pas comme ca mon garcon je ne suis pas ton laird, le dernier laird des locna était Allastair dont tu porte le nom"
+
"Ne m'appelle pas comme ca mon garçon je ne suis pas ton laird, le dernier laird des locna était Allastair dont tu portes le nom"
  
"Mais, mais vous avez le collier du baldusa blanc et vous revenez d'au dela les collines. Certains disent que vous allez nous enmenez avec vous et que nous allons enfin vivre libre et loin des kittins"
+
"Mais, mais vous avez le collier du baldusa blanc et vous revenez d'au dela les collines. Certains disent que vous allez nous emmener avec vous et que nous allons enfin vivre libre et loin des [[kitins]]"
  
"Mon garcon je ne peut rien pour vous je ne suis même pas capable de faire face à mes propres demons je.."
+
"Mon garçon je ne peux rien pour vous je ne suis même pas capable de faire face à mes propres démons je.."
  
"Pourquoi êtes vous revenu alors et si vous êtes la vous devez bien connaitre la route"
+
"Pourquoi êtes vous revenu alors et si vous êtes vous devez bien connaître la route"
  
"C'est Diwan que voici qui a ouvert la route et c'est le vent et -doward hesita en passant aux étranges armures des homins du desert de sciure- le bon vouloir du destin qui m'a ramené ici mais je suis incapable de rentrer a Aeden Aqeous..."
+
"C'est Diwan que voici qui a ouvert la route et c'est le vent et -doward hésita en passant aux étranges armures des homins du desert de sciure- le bon vouloir du destin qui m'a ramené ici mais je suis incapable de rentrer à [[Aeden Aqueous]]..."
  
 
De rage Allastair jeta l'outre par terre.
 
De rage Allastair jeta l'outre par terre.
  
"Pourquoi vous ais je aidé alors. Kalespo disait que vous seriez celui qui nous rendrez notre fierté...Pouquoi êtes vous la?"
+
"Pourquoi vous ai je aidé alors? Kalespo disait que vous seriez celui qui nous rendrait notre fierté...Pouquoi êtes vous ?"
  
"Tu veux savoir pourquoi je suis la petit? Je suis la parce que je devais savoir comment des armes frappés du signe du Baldusa blanc ont été retrouvé dans les terres nouvelles!!"
+
"Tu veux savoir pourquoi je suis petit? Je suis parce que je devais savoir comment des armes frappées du signe du Baldusa blanc ont été retrouvée dans les terres nouvelles!!"
  
 
"Et vous le savez? vous savez pourquoi l'enclave est vide" dit Allastair...
 
"Et vous le savez? vous savez pourquoi l'enclave est vide" dit Allastair...
Ligne 110 : Ligne 109 :
 
"Quoi ? " fit O byroy
 
"Quoi ? " fit O byroy
  
"Oui les honorées ont rejoints avec leur fideles les mauraudeurs et abandonnées le baldusa blanc"
+
"Oui les honorées ont rejoint avec leurs fidèles les mauraudeurs et abandonné le baldusa blanc"
  
 
"Mais que "
 
"Mais que "
Ligne 116 : Ligne 115 :
 
"Allastair laisse Doward tranquille mon jeune ami je dois lui parler"
 
"Allastair laisse Doward tranquille mon jeune ami je dois lui parler"
  
Le vieux zorai de tenait en retrait du feu juste à la limite de la zone d'ombre et de lumiére...
+
Le vieux zoraï de tenait en retrait du feu juste à la limite de la zone d'ombre et de lumière...
  
 
"Mais Kalespo j'ai des questions je.."
 
"Mais Kalespo j'ai des questions je.."
  
"PLus tard te dis je. Rejoints les autres allez"
+
"Plus tard te dis je. Rejoins les autres, allez"
  
 
Doward regarda Kalespo et haussa un sourcil.
 
Doward regarda Kalespo et haussa un sourcil.
Ligne 126 : Ligne 125 :
 
"Bien je vais vous laissez" dit Diwan O byroy..
 
"Bien je vais vous laissez" dit Diwan O byroy..
  
Et il s'loigna en claudiquant.
+
Et il s'éloigna en claudiquant.
  
"Que me veut tu encore Kalespo, ce cadeau empoisonne n'est pas suffisant"
+
"Que me veux tu encore Kalespo, ce cadeau empoisonné n'est pas suffisant"
  
"Tu n'as pas changé..Tu es plus sage, toujours aussi tétu mais tu fuis toujours meme si ta force intérieure a grandit" Il sourit.
+
"Tu n'as pas changé..Tu es plus sage, toujours aussi tétu mais tu fuis toujours même si ta force intérieure a grandi" Il sourit.
  
 
"Je ne suis pas le chef du clan, je ne suis pas le laird..."
 
"Je ne suis pas le chef du clan, je ne suis pas le laird..."
Ligne 138 : Ligne 137 :
 
"Et comment je ne sais meme pas comment regagner les terres nouvelles je suis perdu. je sais ce que je veux savoir mais je suis perdu..."
 
"Et comment je ne sais meme pas comment regagner les terres nouvelles je suis perdu. je sais ce que je veux savoir mais je suis perdu..."
  
"Non" Le zorai sortit d'un sac deux objets et les tendit au tryker...
+
"Non" Le zoraï sortit d'un sac deux objets et les tendit au tryker...
  
"Qu'est ce que c'est que ca...On dirait des pactes mais je..Ou as tu eu ca ?"
+
"Qu'est ce que c'est que ca...On dirait des [[pacte|pactes]] mais je..Ou as tu eu ça ?"
  
"Tu les avaient sur toi lorsque tu est arrivé ici comme un somnambule avec ton ami"
+
"Tu les avais sur toi lorsque tu es arrivé ici comme un somnambule avec ton ami"
  
 
"Mais d'ou sortent ils?"
 
"Mais d'ou sortent ils?"
Ligne 148 : Ligne 147 :
 
" A toi de me le dire?"
 
" A toi de me le dire?"
  
"Ce ne sont pas des pactes des terres nouvelles, certains ont essayés de rentrer lorsque nous étions dans le desert mais ils ne marchaient pas.."
+
"Ce ne sont pas des pactes des terres nouvelles, certains ont essayé de rentrer lorsque nous étions dans le désert mais ils ne marchaient pas.."
  
"Qui te dis que cela marche?"
+
"Qui te dit que ceux là marchent?"
  
 
"Rien mais je trouve cela etrange"
 
"Rien mais je trouve cela etrange"
  
Le zorai eu un sourire et regarda Doward.
+
Le zoraï eut un sourire et regarda Doward.
  
"Tu dois essayer de la faire"
+
"Tu dois essayer de le faire"
  
 
"Faire quoi"
 
"Faire quoi"
Ligne 164 : Ligne 163 :
 
Doward s'esclaffa  
 
Doward s'esclaffa  
  
"Les sauver je ne peut même pas me sauver moi même alors"
+
"Les sauver je ne peux même pas me sauver moi même alors"
  
"Repart recrute des homins pour reconstruire le clan et ouvre la route et les plus courageux d'ici chercheront leur propre chemin"
+
"Repars, recrute des homins pour reconstruire le clan et ouvre la route et les plus courageux d'ici chercheront leur propre chemin"
  
"Tu es fou Kalespo. Je vais sauver ma peau et aider ceux que je peux ici mais je peut rien faire de plus. Ma caravane a était détruite et je je n'ai plus que ma pioche et cette vieille armure"
+
"Tu es fou Kalespo. Je vais sauver ma peau et aider ceux que je peux ici mais je peux rien faire de plus. Ma caravane a été détruite et je n'ai plus que ma pioche et cette vieille armure"
  
"Tu ne va pas nous aider"
+
"Tu ne vas pas nous aider"
  
 
Doward se retourna. C'était Allastair.
 
Doward se retourna. C'était Allastair.
Ligne 176 : Ligne 175 :
 
"Je, je ne peux pas petit..."
 
"Je, je ne peux pas petit..."
  
"Tu tu va ..Tu n'est pas celui dont on m'as parlé..Tu est comme tout ceux la résigné et prêt attendre la mort"
+
"Tu tu vas ..Tu n'es pas celui dont on m'a parlé..Tu es comme tout ceux là, résigné et prêt à attendre la mort"
  
Le zorai regarda attentivement le jeune tryker avec un sourire enigmatique.
+
Le zoraï regarda attentivement le jeune tryker avec un sourire enigmatique.
  
"Calme toi Allastair Doward fait ce qu'il peut"
+
"Calme toi Allastair, Doward fait ce qu'il peut"
  
"Il ne fait rien il va nous abandonner comme ces saletés d'honorée et il va repartir sans s'occuper de nous"
+
"Il ne fait rien, il va nous abandonner comme ces saletés d'honorées et il va repartir sans s'occuper de nous"
  
 
Allastair cracha au pieds de Doward et s'enfuit en courant.
 
Allastair cracha au pieds de Doward et s'enfuit en courant.
  
Le vieux Zorai s'appretait a le retenir quand Doward lui pris le bras
+
Le vieux Zorai s'appretait à le retenir quand Doward lui pris le bras
  
"non laisse le il as raison"
+
"non laisse le il a raison"
  
Le tryker s'eloigna dans la nuit alors qu'au loin les cris des kipucka retentissaient.
+
Le tryker s'éloigna dans la nuit alors qu'au loin les cris des kipuckas retentissaient.
  
PLus tard...
+
Plus tard...
  
La lumiére de la torche éclairait les murs nus de la grande salle de l'ancienne dans l'enclave Tryker. Doward avait les larmes aux yeux en repensant à la derniere fois ou il s'etait entretenu avec Moira Locna ici...
+
La lumière de la torche éclairait les murs nus de la grande salle de l'ancienne dans l'enclave Tryker. Doward avait les larmes aux yeux en repensant à la derniere fois ou il s'était entretenu avec Moira Locna ici...
C'etait dans une autre vie, tant de choses avaient changés depuis...
+
C'était dans une autre vie, tant de choses avaient changé depuis...
  
 
Soudain une voix retentit
 
Soudain une voix retentit
  
"Pense a ta promesse jeune Doward et souvient toi de nous"
+
"Pense à ta promesse jeune Doward et souviens-toi de nous"
  
Doward sursauta et ce retourna mais il n'y avait personne.. Et puis il l'apercus..Sur le mur a moitié effacé le symbole du Baldusa était là, recouvert du signe des maraudeurs...
+
Doward sursauta et se retourna mais il n'y avait personne.. Et puis il l'aperçut.. Sur le mur à moitié effacé le symbole du Baldusa était là, recouvert du signe des maraudeurs...
  
De rage le tryker arracha sa veste et frotta le mur jusqu'a l'épuisement..
+
De rage le tryker arracha sa veste et frotta le mur jusqu'à l'épuisement..
  
 
Les souvenirs remplissaient son esprit et bientot les larmes coulaient de ses yeux..
 
Les souvenirs remplissaient son esprit et bientot les larmes coulaient de ses yeux..
  
Epuisé Doward s'endormit la tête appuyé contre le mur. Un murmure résonnait encore dans sa téte...
+
Epuisé Doward s'endormit la tête appuyée contre le mur. Un murmure résonnait encore dans sa tête...
  
"Souvient toi de ta promesse.."
+
"Souviens toi de ta promesse.."
  
 
Diwan O byroy fut tiré de son sommeil par une main qui le secouait...
 
Diwan O byroy fut tiré de son sommeil par une main qui le secouait...
  
"Debout mon ami nous partons"
+
"Debout mon ami nous partons"
  
 
"Doward mais que"
 
"Doward mais que"
Ligne 221 : Ligne 220 :
 
"Un pacte mais que"
 
"Un pacte mais que"
  
"Suivez moi et preparez vous"
+
"Suivez moi et préparez vous"
  
Au milieu de la place du village les trykers s'etaient rassemblés...
+
Au milieu de la place du village les trykers s'étaient rassemblés...
  
Doward s'avanca et apercus Allastair devant le petit groupe.
+
Doward s'avanca et aperçut Allastair devant le petit groupe.
  
"Tu avais raison jeune Tryker je dois faire face a mon destin mais toi aussi"
+
"Tu avais raison jeune Tryker je dois faire face à mon destin mais toi aussi"
  
"Je repart vers Aeden Aqueous mais je vous jure sur le vent et l'eau de réouvrir la route vers cette enclave et de tous vous ramener"
+
"Je repars vers [[Aeden Aqueous]] mais je vous jure sur le vent et l'eau de réouvrir la route vers cette enclave et de tous vous ramener"
  
 
"Et pourquoi te ferions nous confiance" dit Allastair  
 
"Et pourquoi te ferions nous confiance" dit Allastair  
Ligne 237 : Ligne 236 :
 
"Pour rien mais en fait tu n'as pas le choix et moi non plus nous devons nous faire confiance"
 
"Pour rien mais en fait tu n'as pas le choix et moi non plus nous devons nous faire confiance"
  
Doward sortit de son sac deux objets et les jeta a Allastair...
+
Doward sortit de son sac deux objets et les jeta à Allastair...
  
 
"Un pistolet mais?"
 
"Un pistolet mais?"
Ligne 243 : Ligne 242 :
 
"Le dernier pistolet forgé par Allastair Locna un cadeau pour toi"
 
"Le dernier pistolet forgé par Allastair Locna un cadeau pour toi"
  
"Et ca c'est quoi je.."
+
"Et ça c'est quoi je.."
  
"Un compad de la karavan jeune homin..Trouve la route et je tracerais le chemin de mon coté"
+
"Un compad de la [[karavan]] jeune homin..Trouve la route et je tracerai le chemin de mon coté"
  
 
Kalespo sortit de derriere la foule  
 
Kalespo sortit de derriere la foule  
  
"Part Locna et tiens tes promesses je vais veiller sur eux mais il me reste peut de temps"
+
"Part Locna et tiens tes promesses je vais veiller sur eux mais il me reste peu de temps"
  
Doward sourit au Zorai et regarda la petite foule assemblé.
+
Doward sourit au Zorai et regarda la petite foule assemblée.
  
 
"Je reviendrai"
 
"Je reviendrai"
Ligne 259 : Ligne 258 :
 
O byroy médusé regarda la foule assemblée. le zorai et Locna...
 
O byroy médusé regarda la foule assemblée. le zorai et Locna...
  
Doward cassa le pacte et disparut dans un eclair de lumiere..
+
Doward cassa le [[pacte]] et disparut dans un éclair de lumière..
  
Apres une hésitation O Byroy cassa lui aussi son pacte avec crainte..
+
Après une hésitation O Byroy cassa lui aussi son pacte avec crainte..
  
  
Doward se sentit happé dans un tourbillon et faillit perdre conscience a plusieurs reprises...
+
Doward se sentit happé dans un tourbillon et faillit perdre conscience à plusieurs reprises...
Dans un éclair de chaleur les trykers se matérialialisérent au milieux du lagon de loria prés du vortex d Avendale..
+
Dans un éclair de chaleur les trykers se matérialialisérent au milieux du lagon de loria prés du [[vortex]] d'[[Avendale]]..
  
Epuisé Doward Locna aida O byroy a se relever...
+
Epuisé Doward Locna aida O byroy à se relever...
  
Au loin les cris des kipucka retentissaient...
+
Au loin les cris des kipuckas retentissaient...
  
 
A des lieux de la un jeune tryker essayait de comprendre comment faire marcher un compad...
 
A des lieux de la un jeune tryker essayait de comprendre comment faire marcher un compad...
  
Locna franchit le vortex d'un pas decidé...Il avait une promesse a tenir...
+
Locna franchit le vortex d'un pas decidé... Il avait une promesse à tenir...
  
 
[[Catégorie:Littérature Tryker]]
 
[[Catégorie:Littérature Tryker]]
 
[[Catégorie:Doward du Clan Locna]]
 
[[Catégorie:Doward du Clan Locna]]

Version du 12 mars 2006 à 19:08

Le vent soufflait sur les falaises qui dominait l'enclave Locna. Le tryker se tenait seul au dessus du vide. Il repensait au cadeau que Kalespo le vénérable zoraï lui avait remis quelques heures plus tôt.

Le pendentif au Baldusa Blanc pendait autour de son cou...

Moira Locna l'avait laissé à Kalespo le dernier rescapé de la grande marche pour que Doward l'aie si un jour ses pas le conduisaient vers l'ancien lac.

Sentant le souffle du vent autour de lui le tryker leva les yeux au ciel. Il n'avait pas participé à ce rite depuis des cycles mais aujourd'hui il devait le faire pour honorer les siens et remercier le ciel d'être encore en vie..

Diwan O Byroy appuyé sur une béquille contemplait la scéne avec circonspection... Locna était fou mais sa folie avait quelque chose de spécial ... Il croyait ce qu'il disait et cela lui donnait une sorte de foi qui le faisait avancer sans jamais faiblir. O byroy repensa à ses vagues souvenirs du voyage ...

La faim, la soif et le desespoir avec au bout la mort pour beaucoup...Mais Doward Locna avait continué à marcher et à la fin il l'avait même porté lui le grand explorateur tryker...Jusqu'à ce que ces étranges homins les trouvent à moitié mort..

Regardant son ancien employeur qui était maintenant son ami O byroy se demandait ce qui allait se passer même si il avait une vague idée sur la chose...

Soudain alors qu'un fort coup de vent manqua de le déséquilibrer Diwan aperçut Doward Locna sauter dans le vide..

Aussi vite qu'il le put il se precipita pour voir un spectacle étrange... Locna semblait comme porté pour les vents alors que son corps filait comme un pierre vers le sol...Ce fou allait s'écraser quand soudain...

Le planeur s'élança d'une corniche sur la falaise et décrivit des cercles à grande vitesse.. Jouant sur les courants aériens il parvint à la hauteur de Doward et ce dernier réussit à s'accrocher...

Avec effroi O byroy vit le planeur s'affaiser dangereusement sous le poids de Locna mais au dernier moment il parvint à se redresser...

Quelques heures plus tard Doward Locna et Diwan O byroy était assis devant un feu dans une vallée écartée au milieu du camp des proscrits...

Au loin le hurlement des Kipucka retentissait...Diwan regarda Doward intrigué.

"Vous frisonnez?"

"Non je ne supporte pas le cris de ces créatures"

"Vous avez effectuer le rite du vent aveugle et vous avez peur des Kipucka?"

"C'est une longue histoire Diwan..."

"Comment saviez vous que le planeur serait là?"

"Je ne le savais pas"

O byroy s'étrangla.

"Vous étes dingue"

Doward sourit

"Non j'ai juste la foi et ce que je crois me tient debout, comment croyez vous que j'ai supporté ..."

Doward montra son dos à Diwan...Ce dernier frisonna. Le dos du tryker était marqué de zébrures blanchâtres et de boursouflures...Autant de coups de fouets mal cicatrisés.

" Qu'est ce que "

"La marque de Lovénia ma tutrice et celle de certaines autres honorées. On ne devient pas un proscrit sans en subir les conséquences"

" je ne comprend pas...Ces homines vous ont fait ca"

Doward soupira..

"Les homines Locna ont sauvés le clan Diwan. J'etais jeune et je refusais de voir les choses en face. Certaines n'étaient pas mauvaises d'autres aveuglées par leur pouvoir et leur rôle et la plupart écrasées par le poid de leurs responsabilitées"

"Mais ca n'excuse pas tout ça"

"Ceci explique tout ça. Les collines de la terreur"

" Doward que faisons nous ici...Je veux dire qui sont ces gens et où est votre clan...?"

"Les proscrits sont tous ce qui reste du clan Locna. L'enclave est vide alors.."

"Mais qui sont-ils et où sont les honorées et votre clan?"

"Les proscrits sont ceux qui ont refusé le joug des honorées et ont survecu à la fosse..Bien des fois certaines honorées ont voulu les détruire mais Moira les en a toujours empechées arguant que ceux qui survivaient devaient être laissé tranquille"

"Moira votre grand mere? Elle a fini à la fosse elle aussi, non?"

"Oui pour avoir tenté de me sauver et Kalespo l'a sauvé et amené ici"

Un jeune tryker s'approcha du feu avec une outre et regarda timidement Doward.

" Approche cousin Allastair tu m'a aidé lors du rite du vent, viens partager notre feu"

Avec un peu de crainte Allastair s'approcha des deux Trykers et s'assit

"Laird Doward je, je suis vraiment heureux de t'avoir aidé cet apres midi c'etait un honneur pour moi"

"Ne m'appelle pas comme ca mon garçon je ne suis pas ton laird, le dernier laird des locna était Allastair dont tu portes le nom"

"Mais, mais vous avez le collier du baldusa blanc et vous revenez d'au dela les collines. Certains disent que vous allez nous emmener avec vous et que nous allons enfin vivre libre et loin des kitins"

"Mon garçon je ne peux rien pour vous je ne suis même pas capable de faire face à mes propres démons je.."

"Pourquoi êtes vous revenu alors et si vous êtes là vous devez bien connaître la route"

"C'est Diwan que voici qui a ouvert la route et c'est le vent et -doward hésita en passant aux étranges armures des homins du desert de sciure- le bon vouloir du destin qui m'a ramené ici mais je suis incapable de rentrer à Aeden Aqueous..."

De rage Allastair jeta l'outre par terre.

"Pourquoi vous ai je aidé alors? Kalespo disait que vous seriez celui qui nous rendrait notre fierté...Pouquoi êtes vous là?"

"Tu veux savoir pourquoi je suis là petit? Je suis là parce que je devais savoir comment des armes frappées du signe du Baldusa blanc ont été retrouvée dans les terres nouvelles!!"

"Et vous le savez? vous savez pourquoi l'enclave est vide" dit Allastair...

O byroy posa son regard sur Doward

"Je le sais oui j'ai trouvé le signe des maraudeurs peint dans la salle de l'ancienne recouvrant le symbole du Baldusa..."

"Quoi ? " fit O byroy

"Oui les honorées ont rejoint avec leurs fidèles les mauraudeurs et abandonné le baldusa blanc"

"Mais que "

"Allastair laisse Doward tranquille mon jeune ami je dois lui parler"

Le vieux zoraï de tenait en retrait du feu juste à la limite de la zone d'ombre et de lumière...

"Mais Kalespo j'ai des questions je.."

"Plus tard te dis je. Rejoins les autres, allez"

Doward regarda Kalespo et haussa un sourcil.

"Bien je vais vous laissez" dit Diwan O byroy..

Et il s'éloigna en claudiquant.

"Que me veux tu encore Kalespo, ce cadeau empoisonné n'est pas suffisant"

"Tu n'as pas changé..Tu es plus sage, toujours aussi tétu mais tu fuis toujours même si ta force intérieure a grandi" Il sourit.

"Je ne suis pas le chef du clan, je ne suis pas le laird..."

"Effectivement mais tu pourrais l'être"

"Et comment je ne sais meme pas comment regagner les terres nouvelles je suis perdu. je sais ce que je veux savoir mais je suis perdu..."

"Non" Le zoraï sortit d'un sac deux objets et les tendit au tryker...

"Qu'est ce que c'est que ca...On dirait des pactes mais je..Ou as tu eu ça ?"

"Tu les avais sur toi lorsque tu es arrivé ici comme un somnambule avec ton ami"

"Mais d'ou sortent ils?"

" A toi de me le dire?"

"Ce ne sont pas des pactes des terres nouvelles, certains ont essayé de rentrer lorsque nous étions dans le désert mais ils ne marchaient pas.."

"Qui te dit que ceux là marchent?"

"Rien mais je trouve cela etrange"

Le zoraï eut un sourire et regarda Doward.

"Tu dois essayer de le faire"

"Faire quoi"

"Sauver ces gens"

Doward s'esclaffa

"Les sauver je ne peux même pas me sauver moi même alors"

"Repars, recrute des homins pour reconstruire le clan et ouvre la route et les plus courageux d'ici chercheront leur propre chemin"

"Tu es fou Kalespo. Je vais sauver ma peau et aider ceux que je peux ici mais je peux rien faire de plus. Ma caravane a été détruite et je n'ai plus que ma pioche et cette vieille armure"

"Tu ne vas pas nous aider"

Doward se retourna. C'était Allastair.

"Je, je ne peux pas petit..."

"Tu tu vas ..Tu n'es pas celui dont on m'a parlé..Tu es comme tout ceux là, résigné et prêt à attendre la mort"

Le zoraï regarda attentivement le jeune tryker avec un sourire enigmatique.

"Calme toi Allastair, Doward fait ce qu'il peut"

"Il ne fait rien, il va nous abandonner comme ces saletés d'honorées et il va repartir sans s'occuper de nous"

Allastair cracha au pieds de Doward et s'enfuit en courant.

Le vieux Zorai s'appretait à le retenir quand Doward lui pris le bras

"non laisse le il a raison"

Le tryker s'éloigna dans la nuit alors qu'au loin les cris des kipuckas retentissaient.

Plus tard...

La lumière de la torche éclairait les murs nus de la grande salle de l'ancienne dans l'enclave Tryker. Doward avait les larmes aux yeux en repensant à la derniere fois ou il s'était entretenu avec Moira Locna ici... C'était dans une autre vie, tant de choses avaient changé depuis...

Soudain une voix retentit

"Pense à ta promesse jeune Doward et souviens-toi de nous"

Doward sursauta et se retourna mais il n'y avait personne.. Et puis il l'aperçut.. Sur le mur à moitié effacé le symbole du Baldusa était là, recouvert du signe des maraudeurs...

De rage le tryker arracha sa veste et frotta le mur jusqu'à l'épuisement..

Les souvenirs remplissaient son esprit et bientot les larmes coulaient de ses yeux..

Epuisé Doward s'endormit la tête appuyée contre le mur. Un murmure résonnait encore dans sa tête...

"Souviens toi de ta promesse.."

Diwan O byroy fut tiré de son sommeil par une main qui le secouait...

"Debout mon ami nous partons"

"Doward mais que"

"Prenez ca "

"Un pacte mais que"

"Suivez moi et préparez vous"

Au milieu de la place du village les trykers s'étaient rassemblés...

Doward s'avanca et aperçut Allastair devant le petit groupe.

"Tu avais raison jeune Tryker je dois faire face à mon destin mais toi aussi"

"Je repars vers Aeden Aqueous mais je vous jure sur le vent et l'eau de réouvrir la route vers cette enclave et de tous vous ramener"

"Et pourquoi te ferions nous confiance" dit Allastair

Doward le regarda

"Pour rien mais en fait tu n'as pas le choix et moi non plus nous devons nous faire confiance"

Doward sortit de son sac deux objets et les jeta à Allastair...

"Un pistolet mais?"

"Le dernier pistolet forgé par Allastair Locna un cadeau pour toi"

"Et ça c'est quoi je.."

"Un compad de la karavan jeune homin..Trouve la route et je tracerai le chemin de mon coté"

Kalespo sortit de derriere la foule

"Part Locna et tiens tes promesses je vais veiller sur eux mais il me reste peu de temps"

Doward sourit au Zorai et regarda la petite foule assemblée.

"Je reviendrai"

"Diwan vous venez"

O byroy médusé regarda la foule assemblée. le zorai et Locna...

Doward cassa le pacte et disparut dans un éclair de lumière..

Après une hésitation O Byroy cassa lui aussi son pacte avec crainte..


Doward se sentit happé dans un tourbillon et faillit perdre conscience à plusieurs reprises... Dans un éclair de chaleur les trykers se matérialialisérent au milieux du lagon de loria prés du vortex d'Avendale..

Epuisé Doward Locna aida O byroy à se relever...

Au loin les cris des kipuckas retentissaient...

A des lieux de la un jeune tryker essayait de comprendre comment faire marcher un compad...

Locna franchit le vortex d'un pas decidé... Il avait une promesse à tenir...