Ryzom
Irena : Différence entre versions

De EncyclopAtys

m
m
Ligne 1 : Ligne 1 :
L’Irena est une des démonstrations les plus impressionnantes de croisement opérée par les botanistes [[Matis]]. Qui irait imaginer que ces petits buissons verts pâles ne pouvant dépasser le mètre cinquante sont une déclinaison du majestueux Dorotéa ?
+
{{Taxobox début | vegetal | Irena| Irena.png | Irena }}
 +
{{Taxobox | type | [[:Catégorie:Arbres fruitiers|Arbres fruitiers]] }}
 +
{{Taxobox | habitat | [[Sommets Verdoyants]]}}
 +
{{Taxobox fin}}
 +
 
 +
L’Irena est une des démonstrations les plus impressionnantes de croisement opérée par les botanistes [[Matis]]. Qui irait imaginer que ces petits buissons verts pâles ne pouvant dépasser le mètre cinquante sont une déclinaison du majestueux [[Dorotea]] ?
  
 
Grâce à des croisements spécifiques, l’Irena porte tout au long de l’année des fleurs et des baies, à peine affectées par l’hiver. Les baies de ce petit buisson sont un des mets préférés des bodocs, par contre elles sont totalement infectes pour les homins. Son tronc est solide, mais pas ses branches, qui se brisent à la moindre pression.  
 
Grâce à des croisements spécifiques, l’Irena porte tout au long de l’année des fleurs et des baies, à peine affectées par l’hiver. Les baies de ce petit buisson sont un des mets préférés des bodocs, par contre elles sont totalement infectes pour les homins. Son tronc est solide, mais pas ses branches, qui se brisent à la moindre pression.  
 
[[Image:Irena.png|Centeer]]
 
  
 
==Habitat==
 
==Habitat==

Version du 18 juin 2010 à 13:59

Ambre taxonomique
Irena
 Irena
Irena
Informations
Règne Végétal
Type Arbres fruitiers
Habitat Sommets Verdoyants

L’Irena est une des démonstrations les plus impressionnantes de croisement opérée par les botanistes Matis. Qui irait imaginer que ces petits buissons verts pâles ne pouvant dépasser le mètre cinquante sont une déclinaison du majestueux Dorotea ?

Grâce à des croisements spécifiques, l’Irena porte tout au long de l’année des fleurs et des baies, à peine affectées par l’hiver. Les baies de ce petit buisson sont un des mets préférés des bodocs, par contre elles sont totalement infectes pour les homins. Son tronc est solide, mais pas ses branches, qui se brisent à la moindre pression.

Habitat

Modèle:Portail flore