Ryzom
Artistes et Mécènes

De EncyclopAtys

Révision datée du 31 mai 2010 à 10:31 par Karouko (discussion | contributions) (portail matis)

Introduction

L'oeuvre de Jena est un voile blanc de pureté qui peut apparaître invisible pour l'ignare ou l'hérétique. Foi et beauté ont toujours été liés, comme beauté et pouvoir. Le beau exulte la foi dans le corps de l'homin, ce qui renforce le pouvoir du culte.

Les voie vers la révélation de la beauté est composée de myriade de chemins et de sentiers aux allures diverses et variées (musiciens, artisans, peintres, courtisane...) qui ont tous pour unique destination la contemplation de l'amour de Jena.

Nombreuses sont les classes matis qui tendent à réveler à tous la beauté de Jena. De part leur créations, les artistes créent un lien entre l'homin et la mère créatrice. Les plus belle oeuvre sont parfois à l'origine d'une harmonie divine entre la Mère et ses enfants.

On distingue souvent les artistes en trois castes: les Amamusi, les Viaggio et les Buffo. Ces diverses professions ont besoin également de Mécènes, décrits plus loin.

Les Artistes

L'Amamusi : l'Elu des Muses

L'Amamusi est un artiste béni, son imagination et son talent son guidés par les muses de l'excellence matis. Tout dans la création de Jena est source d'inspiration pour son talent. L'expression de l'art importe peu dès lors que le vecteur employé (peinture, sculpture, musique...) ouvre les portes du paradis Jenaïque.

Conscient de son don et de son génie, l'Amamusi aime que ses oeuvres soient mises en valeur dans des lieux prestigieux avec une organisation de qualité et un public de connaisseurs.

Les Amamusi se considèrent comme l'élite de artistes matis.

Le Viaggio : Le Voyageur

Le Viaggio est un artiste en perpétuel mouvement, il puise son inspiration dans ses voyages et dans les rencontres qu'il fait au grès des aventures sur l'écorce. Un peu touche à tout, il aime pratiquer son art dans le vacarme des rues des grandes cités face à un public dont il ne sait jamais à l'avance quelle sera sa réaction.

D'un caractère indépendant, il aime à casser les "règles" qui peuvent régir son art et cherche à explorer sans cesse de nouvelles voies artistiques toutes plus osées les unes que les autres.

Les troupes de théatre itinérantes sont un exemple d'artistes Viaggi.

Le Buffo : Le Satiriste

La société matis étant fondée sur le pouvoir politique; les complots sont monnaie courante et servent à assurer le renouvellement régulier des conseillers du Roi.

Si la mort est souvent un moyen excellent pour éliminer un concurrent, le déshonneur assure la garantie de tuer les ambitions d'une famille entière. Si l'hérésie, la trahison, la corruption sont accusation fréquente à la cour, elle exige de l'accusateur d'agir et de fait de courir le risque d'être démasqué.

Le Buffo, en exacerbant le laid qui souille autrui permet de mettre en veleur la beauté des commandements de Jena. La critique de l'hérésie donne une légitimité à celle-ci, le fait d'en rire la rend ridicule...

Conscient de cela, les comploteurs aiment à saper l'autorité et la crédibilité de leurs adversaires en faisant apparaître ces derniers dans des créations artistiques sous leur jour le plus grotestque. Les moqueries de la cour sont souvent plus mortelles que les défaites militaires.

Le Buffo est spécialiste des écrits satirique contre les croyances étrangères (hérésie), les ennemis (races), une cible particulière... il présente sous forme humoristique des faits, les déformants ou les arrangeant dans le seul but de déstabiliser la cible de ses moquerie.

Véritable épée de damocles sur la tête de la noblesse, le Buffo doit composer avec intelligence entre ses soutiens et ses ennemis qu'il accumule au fil de sa carrière.

Les Financiers

Le Padrone : Le Mécène

Le Mécène investit ses ressources et ses bien dans l'art afin de satisfaire son goût pour la culture, son envie de collectionner ou tout simplement accroître son rang social. S'il n'a pas de talent artistique définit, il permet par ses dons et ses commande de révéler la beauté.

Le Padrone aime à financer des projets artistiques ambitieux sachant que son nom sera lié à celui de l'artiste reconnu. Il est fréquent que le padrone ait son artiste favori qu'il charge de magnifier son image afin de faire de lui une personne puissante et influente.

Cultivé, argenté et intéressé, les Padrone sont indispensable à la révélation du beau.


(Textes proposés par Selia Villanova, pour le Prieuré des Racines)