Ryzom
Atys

De EncyclopAtys

Bienvenue sur Atys, la planète vivante, ou « planète arbre », telle qu’elle est connue parmi les Homins.

Atys, la Planète Arbre

Il y a longtemps, les Racines Primordiales poussèrent à travers l’Écorce et se répandirent le long des flancs d’Atys formant vallées opulentes et collines luxuriantes. Des lacs purs, transparents, des lagunes et des océans se sont formés dans les profondes fissures de l’Écorce d’Atys, et les branches d’Atys ressemblent aux montagnes, s’étendant au-delà de la Voute vers les étoiles dans une montée lente et inexorable.

Sur Atys, il n’y a aucune matière inerte : aucune roche, aucun minéral, aucun métal froid et brillant. La sève vivante coule en chaque plante, être et parcelle de la Planète. Elle s’est mêlée à la Nature et est devenue le symbiote et le parasite. Atys vit et respire

Atys racine FR.jpg
Vision artistique d’Atys en coupe

L’écodrame

Atys, la Planète Arbre, la planète vivante, est changeante… Sa magie est profonde et sauvage, et elle est dans un perpétuel état de devenir. Zoraïs, Matis, Trykers et Fyros qui marchent sur l’Écorce vivent en harmonie précaire avec leur planète, se développant et s’adaptant à ses parfois subtils, mais parfois brutaux, spasmes évolutifs qui coïncident avec le flux et le reflux de sa sève. Ils luttent pour la survie de leur espèce, et certains sont nés pour de grands actes, destinés à devenir des héros.

Atys est entrée dans ce qui doit être le dernier cycle de son existence : les premières terres désolées, où surviennent les jaillissements de sève les plus violents, sont déjà apparues ; des sections entières de l’Écorce et de Racines Primordiales en sont à leurs dernières convulsions...

Ne manquez pas la chance d’être parmi les premiers à poser le pied sur la Planète Atys. « Ceux qui Sont venus Avant » seront annoncés par les gens d’Atys comme leurs premiers champions et récolteront les bénéfices de cette gloire.

Voir aussi